Le Japon, domine à nouveau le Top500 des superordinateurs

Le Japon, domine à nouveau le Top500 des superordinateurs

Le tout nouveau Top500 des superordinateurs place à nouveau le Japon en pole position devant la Chine et les Etats-Unis. Pour la première fois depuis 2004, lorsque le NEC Earth Simulator est tombé de son piédestal, voici que le Japon dispose de nouveau du superordinateur le plus puissant au monde. C'est ce qui ressort du Top500 des superordinateurs qui est sorti à la veille de l'événement ISC consacré au 'supercomputing' et organisé à Hambourg en Allemagne. Le top 10 démontre une fois de plus combien le phénomène du supercomputing est international aujourd'hui avec, outre cinq superordinateurs américains, deux chinois (n° 2 et 4), un autre japonais (n° 5) et un français (n° 9).