Dans l'attente palpitante d'un message de Jack

Dans l'attente palpitante d'un message de Jack

"We used to wait", chantait Arcade Fire, il y a quelques années, dans une ode à la bonne vieille communication analogique par courrier. En ces temps de messagerie instantanée, la jeune entreprise wallonne Jack tente de faire revivre ce sentiment d'attente palpitante: l'expéditeur peut en effet, lors de son envoi, déterminer quand le destinataire sera réellement à même de lire son texte. "L'on m'appelle un précurseur, mais je crois vraiment qu'internet est prêt pour une telle démarche", affirme le fondateur Jack Abrams.