HP gagne le procès Itanium qui l'opposait à Oracle
HP gagne le procès Itanium qui l'opposait à Oracle
HP gagne le procès Itanium qui l'opposait à Oracle
HP gagne le procès Itanium qui l'opposait à Oracle
02849872012-08-02 11:58:202014-09-25 18:44:142012-08-02 11:58:19DataNewsPas de parutionNormalArticleGuy KindermansPar Guy KindermansActualitéLeVif DataNews

HP gagne le procès Itanium qui l'opposait à Oracle

Oracle doit continuer à proposer ses produits basés Intel Itanium et ce, jusqu'à ce que HP arrête de vendre ses serveurs pilotés Itanium. HP et Oracle s'affrontaient dans un procès, du fait qu'Oracle avait pris la décision de ne plus développer ses produits basés Itanium. Oracle jugeait en effet que le processeur Intel Itanium et les serveurs pilotés Intanium de HP étaient une affaire terminée. HP reprocha alors à Oracle de ne pas respecter ses obligations contractuelles et lui intenta un procès. C'est dans ce cadre qu'un juge a rendu un jugement en faveur de HP , par lequel il affirme qu'Oracle n'a en effet pas respecté ses obligations contractuelles. Selon le juge, il n'appartient pas à Oracle de décider si elle continue de supporter ou non les serveurs HP Itanium, eu égard aux accords passés.

autohttp://datanews.levif.be/ict/actualite/hp-gagne-le-proces-itanium-qui-l-opposait-a-oracle/article-normal-284987.htmlhttp://m.datanews.levif.be/ict/actualite/hp-gagne-le-proces-itanium-qui-l-opposait-a-oracle/article-normal-284987.htmlhttp://datanews.levif.be/ict/actualite/http://m.datanews.levif.be/ict/actualite/

Oracle doit continuer à proposer ses produits basés Intel Itanium et ce, jusqu'à ce que HP arrête de vendre ses serveurs pilotés Itanium.

HP et Oracle s'affrontaient dans un procès, du fait qu'Oracle avait pris la décision de ne plus développer ses produits basés Itanium. Oracle jugeait en effet que le processeur Intel Itanium et les serveurs pilotés Intanium de HP étaient une affaire terminée. HP reprocha alors à Oracle de ne pas respecter ses obligations contractuelles et lui intenta un procès. C'est dans ce cadre qu'un juge a rendu un jugement en faveur de HP , par lequel il affirme qu'Oracle n'a en effet pas respecté ses obligations contractuelles. Selon le juge, il n'appartient pas à Oracle de décider si elle continue de supporter ou non les serveurs HP Itanium, eu égard aux accords passés.

Le juge contraint donc Oracle à continuer à commercialiser les produits qui étaient proposés sur les serveurs Itanium au moment de la conclusion de l'accord entre HP et Oracle, en ce compris les nouvelles 'releases', versions et mises à jour de ces produits. Et Oracle doit continuer à le faire jusqu'à ce que "HP arrête de vendre ses serveurs pilotés Itanium". Oracle doit aussi réaliser les travaux de conversion nécessaires, sans indemnisation de la part de HP.

Oracle a déjà annoncé qu'elle irait en appel de cette sentence. Il n'y a rien dans le jugement rendu par le juge qui réfute la conviction d'Oracle que l'Itanium est en fin de vie, selon Oracle. L'entreprise indique aussi que l'accord conclu avec HP interdit à Oracle le droit de prendre des décisions en matière de développement de la plate-forme.

541kindermans-guyRédacteur de Data NewsKindermansGuyreporter/assets/231/avatar_118519.jpg guy.kindermans@datanews.be https://twitter.com/GK_at_DNhttp://www.linkedin.com/pub/guy-kindermans/0/113/145<p>Guy Kindermans est rédacteur de Data News.</p>http://datanews.levif.be/ict/auteurs/guy-kindermans-541.htmlhttp://m.datanews.levif.be/ict/auteurs/guy-kindermans-541.htmltribunal HPoracleitanium
Oracle ne recevra aucune information sur l'Itanium
Oracle ne recevra aucune information sur l'Itanium
Oracle ne recevra aucune information sur l'Itanium
Oracle ne recevra aucune information sur l'Itanium
02825412012-01-24 12:47:412014-09-25 18:30:142012-01-24 12:47:40DataNewsPas de parutionNormalArticleActualitéLeVif DataNews

Oracle ne recevra aucune information sur l'Itanium

Intel ne devra pas fournir de renseignements sur ses projets concernant le processeur Itanium. Oracle voulait obtenir davantage d'informations à ce propos, suite à un procès que HP avait intenté à Oracle, du fait que l'entreprise du CEO Larry Ellison ne développe pas de nouveaux logiciels pour l'Itanium.

autohttp://datanews.levif.be/ict/actualite/oracle-ne-recevra-aucune-information-sur-l-itanium/article-normal-282541.htmlhttp://m.datanews.levif.be/ict/actualite/oracle-ne-recevra-aucune-information-sur-l-itanium/article-normal-282541.htmlhttp://datanews.levif.be/ict/actualite/http://m.datanews.levif.be/ict/actualite/

Intel ne devra pas fournir de renseignements sur ses projets concernant le processeur Itanium. Oracle voulait obtenir davantage d'informations à ce propos, suite à un procès que HP avait intenté à Oracle, du fait que l'entreprise du CEO Larry Ellison ne développe pas de nouveaux logiciels pour l'Itanium.

Intel craignait que des informations détaillées sur son processeur Itanium puissent être utilisées par Oracle pour ses propres processeurs UltraSparc. Le juge américain qui s'est occupé de cette affaire, a donné raison à Intel, selon le site web de Wired.

Intel a ajouté que l'avocat d'Oracle, Dorian Daley, prodiguait des conseils stratégiques à l'entreprise de Larry Ellison. Intel craignait par conséquent que Daley transmette des milliers de documents confidentiels sur l'Itanium à la direction d'Oracle. Le juge a estimé que Daley ne pouvait par conséquent pas entrer en possession de documents concernant l'Itanium.

Dans cette affaire, l'avenir de l'Itanium joue un rôle essentiel. En 2011, Oracle a interrompu le développement de nouveaux logiciels pour ce processeur, parce qu'elle avait eu vent qu'Intel allait lui accorder une priorité moindre. Selon Oracle, Intel entendrait se concentrer davantage sur des processeurs pour serveurs x86. En juin 2011, HP traîna Oracle devant le juge.

Jusqu'à présent, HP est le seul fournisseur à intégrer l'Itanium à ses serveurs Unix. Précédemment, HP a elle-même développé des processeurs Itanium, mais en a confié la suite à Intel depuis 2004. Dans les années nonante, IBM et Dell étaient aussi impliquées dans le développement de l'Itanium, mais renoncèrent à la fin de cette décennie là.

En collaboration avec Computable

HPInteloracleitanium
Le litige Itanium opposant HP à Oracle devant le juge
Le litige Itanium opposant HP à Oracle devant le juge
Le litige Itanium opposant HP à Oracle devant le juge
Le litige Itanium opposant HP à Oracle devant le juge
02797792011-06-16 12:22:052014-09-25 18:14:452011-06-16 12:22:04DataNewsPas de parutionNormalArticleStefan GrommenPar Stefan GrommenActualitéLeVif DataNews

Le litige Itanium opposant HP à Oracle devant le juge

Après avoir utilisé un ton menaçant, la semaine dernière, voici à présent que HP traîne son concurrent Oracle au tribunal. Le géant IT reproche à Oracle de ne pas respecter des accords contractuels, puisque l'entreprise d'Ellison a interrompu son support logiciel des serveurs Itanium. Les chamailleries à propos d'Itanium durent depuis le début du printemps déjà, lorsqu'Oracle annonça son souhait de ne plus développer de software pour les serveurs Itanium de HP et Intel. Selon le commentaire officiel d'Oracle, l'entreprise estimait qu'Intel et HP allaient considérer les puces Itanium comme une affaire terminale eu égard à la forte percée du processeur Xeon. Mais cet avis avait été à plusieurs reprises démenti par les deux sociétés.

autohttp://datanews.levif.be/ict/actualite/le-litige-itanium-opposant-hp-a-oracle-devant-le-juge/article-normal-279779.htmlhttp://m.datanews.levif.be/ict/actualite/le-litige-itanium-opposant-hp-a-oracle-devant-le-juge/article-normal-279779.htmlhttp://datanews.levif.be/ict/actualite/http://m.datanews.levif.be/ict/actualite/

Après avoir utilisé un ton menaçant, la semaine dernière, voici à présent que HP traîne son concurrent Oracle au tribunal. Le géant IT reproche à Oracle de ne pas respecter des accords contractuels, puisque l'entreprise d'Ellison a interrompu son support logiciel des serveurs Itanium.

Les chamailleries à propos d'Itanium durent depuis le début du printemps déjà, lorsqu'Oracle annonça son souhait de ne plus développer de software pour les serveurs Itanium de HP et Intel. Selon le commentaire officiel d'Oracle, l'entreprise estimait qu'Intel et HP allaient considérer les puces Itanium comme une affaire terminale eu égard à la forte percée du processeur Xeon. Mais cet avis avait été à plusieurs reprises démenti par les deux sociétés.

En arrière-plan, la forte concurrence entre HP et Oracle joue évidemment un rôle, surtout depuis qu'Oracle est arrivée sur le marché du hardware après le rachat de Sun, et qu'elle a engagé Mark Hurd, l'ex-CEO de HP, pour diriger sa division hardware. De son côté, HP a trouvé un nouveau CEO en la personne de Leo Apotheker, l'ex-CEO de SAP, l'ennemi juré d'Oracle sur le marché du software.

Lors de la conférence HP Discover 2011 organisée à Las Vegas, la semaine dernière, HP et Intel ont confirmé une fois encore le futur long carnet de route d'Itanium [Tukwila (65nm), Poulson (32nm) et Kittson (22nm)], et ce même si le duo avait aussi déjà indiqué que les processeurs Xeon et Itanium effectueront à l'avenir des tâches très comparables et que les "composants seront interchangeables".

HP avait déjà prudemment suggéré qu'elle envisageait une action juridique. Voici donc aujourd'hui que HP traîne effectivement Oracle devant un juge californien. HP parle d'une "action étudiée destinée à couper court aux ragots de la concurrence, afin qu'elle ne nuise pas à ses clients". HP demande au juge de contraindre Oracle à respecter ses engagements contractuels de fournir un support aux clients communs. Et à la faire revenir sur sa décision d'interrompre son support logiciel d'Itanium.

Oracle a déjà réagi à la citation à comparaître. Elle affirme que ce que HP prétend, est faux. Selon Oracle, HP lui aurait demandé en septembre 2010 déjà de continuer à supporter Itanium, mais Oracle aurait refusé. Ces termes auraient été aussi supprimés de l'accord. Pour Oracle, HP savait en fait à l'époque déjà que "Intel avait des projets d'arrêter Itanium et que HP était préoccupée à propos de ce qui allait arriver, au cas où Oracle l'aurait appris". Oracle affirme encore que HP trompe ses clients en prétendant que ces projets 'end-of-life' d'Itanium n'existent pas. Et Oracle d'ajouter que ce point sera dévoilé au tribunal "dans ce procès extrêmement malveillant et inutile intenté contre Oracle".

543grommen-stefanGrommenStefanreporter/assets/231/avatar_118521.jpgstefan.grommen@datanews.behttps://twitter.com/sgrommenhttp://be.linkedin.com/in/stefangrommen<p>Stefan Grommen est rédacteur de Data News.</p>http://datanews.levif.be/ict/auteurs/stefan-grommen-543.htmlhttp://m.datanews.levif.be/ict/auteurs/stefan-grommen-543.htmlHPInteloracleitanium
Oracle, Intel et HP se querellent à propos de la 'mort' d'Itanium
Oracle, Intel et HP se querellent à propos de la 'mort' d'Itanium
Oracle, Intel et HP se querellent à propos de la 'mort' d'Itanium
Oracle, Intel et HP se querellent à propos de la 'mort' d'Itanium
02787372011-03-25 11:57:062014-09-25 18:08:482011-03-25 11:57:05DataNewsPas de parutionNormalArticleStefan GrommenPar Stefan GrommenActualitéLeVif DataNews

Oracle, Intel et HP se querellent à propos de la 'mort' d'Itanium

Oracle qualifie d'agonisants les serveurs tournant sur des puces Itanium et prétend que le support d'autres fournisseurs sera également vite interrompu. Chez HP et Intel, l'on se dit perplexe.

autohttp://datanews.levif.be/ict/actualite/oracle-intel-et-hp-se-querellent-a-propos-de-la-mort-d-itanium/article-normal-278737.htmlhttp://m.datanews.levif.be/ict/actualite/oracle-intel-et-hp-se-querellent-a-propos-de-la-mort-d-itanium/article-normal-278737.htmlhttp://datanews.levif.be/ict/actualite/http://m.datanews.levif.be/ict/actualite/

Oracle qualifie d'agonisants les serveurs tournant sur des puces Itanium et prétend que le support d'autres fournisseurs sera également vite interrompu. Chez HP et Intel, l'on se dit perplexe.

Oracle déclare ne plus voir d'utilité dans le support des serveurs Itanium, parce que cette architecture serait à l'agonie. De même sa prise position, selon laquelle d'autres fournisseurs aussi arrêteront leur support d'Itanium, provoque l'indignation chez HP et Intel. Depuis 2001, HP propose des serveurs équipés de puces Itanium d'Intel. Les deux entreprises démentent avec force l'affirmation d'Oracle et la qualifient d''effronterie' et de 'désinformation'. Intel serait en effet en train de préparer la prochaine génération de puces Itanium (Poulson et Kitson).

Les déclarations d'Oracle s'inscrivent dans la concurrence féroce que doivent affronter les serveurs Sparc d'Oracle (comprenez: ex-Sun) de la part d'Itanium. Des chiffres récemment publiés à propos du marché des serveurs, il apparaît qu'Oracle encaisse de sérieux coups durs. En outre, la relation entre HP et Oracle s'est fortement aigrie, depuis que l'ex-CEO de HP, Mark Hurd, a rejoint Oracle, pour y élaborer précisément la stratégie hardware. En outre, la place occupée par Hurd chez HP a été prise par Leo Apotheker, issu de SAP, l'ennemi juré d'Oracle.

543grommen-stefanGrommenStefanreporter/assets/231/avatar_118521.jpgstefan.grommen@datanews.behttps://twitter.com/sgrommenhttp://be.linkedin.com/in/stefangrommen<p>Stefan Grommen est rédacteur de Data News.</p>http://datanews.levif.be/ict/auteurs/stefan-grommen-543.htmlhttp://m.datanews.levif.be/ict/auteurs/stefan-grommen-543.htmlHPInteloracleitanium