"La SNCB doit être plus souple dans l'ouverture de ses banques de données"

"La SNCB doit être plus souple dans l'ouverture de ses banques de données"

La ministre de la fonction publique et des entreprises publiques, Inge Vervotte, souhaite que la société des chemins de fer, la SNCB, soit plus ouverte quant à la mise à disposition de ses banques de données en ligne. Autrement dit, le site mobile iRail développé par des étudiants trouble encore et toujours les esprits. "La SNCB doit défendre ses intérêts sur le plan des droits intellectuels", déclare Inge Vervotte dans une réponse à une question du parlementaire Peter Dedecker de la N-VA. "J'ai demandé à la SNCB de se montrer quelque peu plus souple lorsqu'il s'agit de mettre à disposition les banques de données utilisées pour les applications informatiques consultables gratuitement sur internet."