UCB (ré)internalise progressivement son informatique

UCB (ré)internalise progressivement son informatique

Avec l'annonce du recrutement prochain d'une quarantaine d'informaticiens, le groupe biopharmaceutique belge UCB envisage une "(ré)internalisation sélective" de fonctions critiques. Employant 9.000 personnes dans le monde pour un chiffre d'affaires de 3,1 milliards EUR, le groupe biopharmaceutique belge UCB a traversé ces dernières années une zone de forte turbulences, qui s'est traduite notamment par plusieurs vagues de licenciements collectifs (notamment 450 personnes en 2008 et une bonne centaine fin 2009).