La Wallonie veut objectiver ses choix technologiques

La Wallonie veut objectiver ses choix technologiques

Un "Institut d'évaluation technologique", apte à guider les choix posés par les autorités publiques, devrait voir le jour en 2012. Le 15 mars dernier, à l'occasion de l'inauguration du Centre de Recherche CRIDS des Facultés de Namur, Emily Hoyos, présidente du Parlement wallon, avait souligné combien il était important à ses yeux de créer, en Région wallonne, "un organisme chargé de l'évaluation technologique des décisions et projets ICT [...] qui soit "indépendant du pouvoir exécutif et soit placé sous la supervision finale du pouvoir législatif."