Deux entreprises russes veulent acheter le service de 'chat' ICQ

Deux entreprises russes envisagent de racheter le service de bavardage en ligne ICQ, pouvait-on lire, hier mardi, dans le journal d'affaires russe Vedomosti. L'actuel propriétaire de ce service, la société américaine AOL, a fixé le prix d'ICQ a quelque 300 millions de dollars (222,8 millions d'euros).