L'IA se fait concrète

L'IA se fait concrète

Ronald Meeus - Avec Google Home, Amazon Echo et Apple Home, l'intelligence artificielle s'impose selon de nombreux observateurs comme la nouvelle innovation technologique de rupture dans les foyers au cours de la prochaine décennie. Il s'agit là d'une première étape physique sur la voie d'une évolution qui prend forme surtout derrière les écrans - entendez dans le cloud - et qui pourrait s'accélérer encore ces prochaines années.

Les chatbots deviennent votre interlocuteur

Les chatbots deviennent votre interlocuteur

Ronald Meeus - Le service à la clientèle que vous contactez via Messenger en cas de problème avec un produit est de moins en moins souvent une personne physique. En effet, les systèmes automatisés, basés sur l'IA, prennent toujours plus l'ascendant. Mais les clients se sentent-ils suffisamment aidés par ces chatbots ?

L'IA de Microsoft veut rendre la vue aux aveugles et sauver le monde

L'IA de Microsoft veut rendre la vue aux aveugles et sauver le monde

Els Bellens - Microsoft développe les projets les plus fous en matière d'intelligence artificielle. Lors d'un événement consacré à l'IA à Londres, l'entreprise parle d'applications médicales, d'un monde meilleur et de l'ombre de HAL 9000.

Watson habite et travaille à l'avenue Louise

Watson habite et travaille à l'avenue Louise

Depuis le 21e étage de son immeuble de l'avenue Louise à Bruxelles, Sopra Steria programme des robots et teste intensivement IBM Watson et d'autres formes d'intelligence artificielle.

IA: l'heure de vérité fin 2017

IA: l'heure de vérité fin 2017

Si l'intelligence artificielle (IA) est aujourd'hui l'apanage de géants tels qu'Amazon, IBM et Microsoft, une jeune société limbourgeoise affirme en être arrivée pratiquement au même stade, la complexité en moins.

Il y a "intelligent" et "intelligent"

Il y a "intelligent" et "intelligent"

Kristof Van der Stadt - Les robots arrivent, inutile de s'y opposer. Une réalité sur laquelle s'accordent non seulement les technologues, mais aussi les têtes pensantes de notre planète. Reste qu'il ne faudrait en déduire forcément que nous devrons tous faire allégeance à notre maître-robot.