Uber se fait taper sur les doigts pour avoir dissimulé un piratage

Uber se fait taper sur les doigts pour avoir dissimulé un piratage

L'entreprise technologique Uber s'est fait rappeler à l'ordre par la Federal Trade Commission (FTC) américaine pour lui avoir longtemps caché un important piratage. Le contrôleur est surtout outré parce que c'est la deuxième fois déjà qu'Uber agit de la sorte. Provisoirement, la FTC ne prendra pas de mesures contre le service de taxi.

Des organisations en charge du respect de la vie privée accusent Google de publicités illicites vis-à-vis des enfants

Des organisations en charge du respect de la vie privée accusent Google de publicités illicites vis-à-vis des enfants

Différentes organisations compétentes en respect des droits de la jeunesse et des consommateurs au niveau de leur confidentialité accusent Google de tenir illicitement à jour via YouTube les données d'enfants américains âgés de moins de 13 ans, afin de leur soumettre des annonces publicitaires. Elles ont déposé une plainte auprès du contrôleur boursier américain FTC.

L'arrangement SuperFish de Lenovo officiellement agréé

L'arrangement SuperFish de Lenovo officiellement agréé

L'arrangement à l'amiable conclu par Lenovo à propos de son utilisation du maliciel (malware) SuperFish a été agréé par le contrôleur américain FTC. En plus d'une amende, le fabricant d'ordinateurs devra vingt années durant effectuer des contrôles de sécurité sur les logiciels préinstallés sur ses ordinateurs portables.

FTC enquête sur Amazon à propos de ristournes douteuses

FTC enquête sur Amazon à propos de ristournes douteuses

La Federal Trade Commission (FTC) américaine mène une enquête sur Amazon. Le géant en e-commerce est en effet accusé de tromper les clients au moyen de réductions de prix incorrectes.

Qualcomm accusée à présent aussi d'abus de pouvoir aux Etats-Unis

Qualcomm accusée à présent aussi d'abus de pouvoir aux Etats-Unis

Les autorités américaines en charge de la concurrence ont accusé le fabricant de puces Qualcomm de pratiques indélicates dans sa vente de licences. L'entreprise aurait abusé de sa position dominante vis-à-vis de fabricants de smartphones.

D-Link accusée d'une sécurisation laxiste

D-Link accusée d'une sécurisation laxiste

L'entreprise taïwanaise D-Link est traînée en justice par la Federal Trade Commission (FTC) américaine, parce qu'elle n'aurait pas accordé suffisamment d'attention à la sécurité dans ses produits.