Stuxnet plus ancien qu'attendu

Stuxnet plus ancien qu'attendu

Une version précoce du maliciel (malware) d'attaque Stuxnet aurait été développé en 2005 déjà, selon une étude effectuée par le spécialiste de la sécurité Symantec.




Flame, le successeur de Stuxnet

Flame, le successeur de Stuxnet

L'infâme Stuxnet semble avoir un descendant nettement plus fort et plus complexe encore sous la forme de Flame, qui ne sabote pas, mais espionne probablement depuis des années déjà. Il y a quelques années, Stuxnet avait défrayé la chronique en attaquant et en sabotant des systèmes industriels. Sa victime fut l'Iran, où des centrifugeuses au gaz pour l'enrichissement d'uranium avaient été sabotées. Stuxnet engendra pas mal de spéculations, du fait qu'il était particulièrement sophistiqué, ce qui fit supposer que ce maliciel (malware) était une arme fabriquée par le gouvernement d'un pays. Ensuite, l'on vit apparaître encore DuQu, un autre maliciel soupçonné d'attaques contre des installations industrielles.