Guerre des prix sur le marché de l'externalisation

Guerre des prix sur le marché de l'externalisation

2015 sera une bonne année pour les clients des services d'outsourcing, et les perspectives sont aussi bonnes par la suite. Il y a en fait une guerre des prix en cours comme on n'en a pas connue ces 15 dernières années. Voilà ce qu'observe la revue américaine CIO après en avoir discuté avec des experts.


Réaliser des économies: la principale raison d'externaliser

Réaliser des économies: la principale raison d'externaliser

Compresser les coûts, telle est la principale raison qui incite les entreprises européennes à externaliser (outsourcer). Voilà ce qui ressort de l'étude effectuée par Whitelane Research, qui dresse aussi une liste des acteurs les plus appréciés par leurs clients.


CSC renonce au contrat d'externalisation flamand

CSC renonce au contrat d'externalisation flamand

CSC n'est plus dans la course pour le contrat d'externalisation flamand. L'entreprise n'a en effet pas remis de proposition à la date butoir du 4 juin. Il ne reste donc plus que trois acteurs aux prises.


Citibank entend externaliser davantage de travaux ICT

Citibank entend externaliser davantage de travaux ICT

La banque américaine Citigroup entend supprimer plus de 11.000 de ses 266.000 emplois. Cet assainissement va de nouveau toucher beaucoup de collaborateurs ICT car Citigroup veut externaliser leur travail en offshore à des pays à bas salaires.





Le contrat ICT flamand s'établira à 1 milliard d'euros

Le contrat ICT flamand s'établira à 1 milliard d'euros

Le contrat d'externalisation ICT flamand conclu avec HP et Belgacom et évalué initialement à 615 millions d'euros, oscillera au rythme où cela va à 1 milliard d'euros en fin de compte. Voilà ce qui ressort des dépenses annuelles connues jusqu'à présent dans le cadre de ce contrat flamand. L'actuel contrat d'externalisation ICT flamand est aux mains du groupe EDS-Telindus, une appellation qui, suite aux rachats respectifs des deux entreprises, a à présent été changée en HP-Belgacom. Ce contrat avait été attribué en 2007 et avait été évalué à 615 millions d'euros sur 7 ans. Tous les services publics flamands pouvaient à leur gré effectuer des achats dans la gamme des services ICT couverts par le contrat.


Bull conclut un nouveau contrat d'externalisation chez Coreso

Bull conclut un nouveau contrat d'externalisation chez Coreso

Le centre de coordination technique ouest-européen des réseaux de distribution électrique Coreso a de nouveau fait appel à Bull. L'entreprise française de services IT y a en effet décroché un contrat d'outsourcing en vue de garantir la disponibilité des systèmes IT du centre. Coreso, l'acronyme de 'Coordination of Electricity System Operators', est une alliance conclue entre 5 gestionnaires de réseaux de distribution ouest-européens (RTE en France, Elia en Belgique, National Grid au Royaume-Uni, Terna en Italie et 50 Hertz en Allemagne) dont le siège central se trouve à Bruxelles. Ce centre de coordination a pour mission d'effectuer en permanence des analyses de sécurité et des contrôles de réseau, afin d'assurer le niveau d'approvisionnement électrique en Europe Occidentale et d'éviter des incidents à grande échelle.


L'Inde poursuit sa progression dans l'outsourcing

L'Inde poursuit sa progression dans l'outsourcing

Les entreprises IT indiennes décrochent toujours plus de contrats d'outsourcing en Belgique. "Aujourd'hui déjà, elles représentent 12% de parts de marché pour quelque 200 millions EUR. Je m'attends à un doublement d'ici 3 ans", prévoit Jef Loos, responsable européen de la recherche sourcing chez KPMG Equaterra. Il vient de terminer le rapport annuel 'Outsourcing 2012' sur les prestations des fournisseurs de services en Belgique. Le marché belge de l'externalisation a crû l'an dernier de 3% à plus d'1,7 milliard EUR. "Le marché belge des services IT pèse quelque 5 milliards EUR, dont un tiers environ est externalisé", explique Jef Loos.



Le nouveau contrat ICT flamand en chantier

Le nouveau contrat ICT flamand en chantier

L'entité 'e-government en ICT-Beheer' (e-IB) du gouvernement flamand effectue les premiers préparatifs pour le nouveau contrat d'externalisation ICT flamand qui devrait être attribué juste avant les élections régionales de 2014. L'actuel contrat d'externalisation ICT flamand a été décroché par le groupe EDS-Telindus, une appellation qui est devenue HP-Belgacom suite aux rachats respectifs des deux entreprises. Ce contrat avait été attribué en 2007 et avait une valeur de quelque 615 millions EUR sur 7 ans. Tous les services publics flamands pouvaient librement faire leur choix dans la gamme de services ICT couverte par l'accord.


La FSMA sous-traite (partiellement) son ICT

La FSMA sous-traite (partiellement) son ICT

L'Autorité des services et marchés financiers, (la FSMA, la nouvelle appellation de l'ex-CBFA, en l'occurrence le contrôleur du secteur financier) a sous-traité une partie de ses systèmes ICT à l'entreprise liégeoise de services IT NRB. Il s'agit là d'un contrat de quelque 10 millions EUR sur 5 ans. La commande comprend entre autres la livraison, l'hébergement, l'installation et la gestion des serveurs (un environnement Microsoft complet) et des systèmes de stockage avec la connectivité correspondante, et ce de manière redondante évidemment. Lorsque l'adjudication a été lancée, il y a un an, la FSMA possédait quelque 50 serveurs physiques et 50 serveurs virtuels (VMware) et exploitait quelque 10 téraoctets de capacité de stockage.



Outsourcing IT d'ArcelorMittal limité après la fronde syndicale

Outsourcing IT d'ArcelorMittal limité après la fronde syndicale

La fronde syndicale chez ArcelorMittal du début de cette année contre le contrat d'externalisation de l'informatique européenne avec CSC a porté ses fruits. Dans l'accord définitif, seule la moitié des informaticiens d'ArcelorMittal - 242 pour être précis - devra passer chez CSC. CSC a finalement décroché le contrat de cinq ans de HCL Technologies. Elle l'a emporté face à HP, IBM, Wipro et Capgemini qui étaient également en lice précédemment. Aucune information n'a été fournie quant à la valeur du contrat.


L'Inde en forte croissance sur le marché belge de l'externalisation

L'Inde en forte croissance sur le marché belge de l'externalisation

Les entreprises IT indiennes telles Tata Consultance Services croient nettement sur le marché belge de l'outsourcing, qui représente aujourd'hui 1,7 milliard d'euros. D'ici 3 ans, elles en détiendront un cinquième. Aujourd'hui, les prestataires indiens de services IT possèdent 10 pour cent du marché belge de l'externalisation, "mais leurs chiffres d'affaires augmentent de pas moins de 30 pour cent par an dans notre pays, alors que les acteurs traditionnels comme Capgemini ne progressent, eux, que de 9 pour cent", explique le directeur d'Equaterra , Jef Loos, auteur de l'étude 'Outsourcing 2011, service provider performance in the Belux region'.


Accenture est la 'meilleure entreprise d'externalisation' au monde

Accenture est la 'meilleure entreprise d'externalisation' au monde

Accenture est la 'meilleure entreprise d'externalisation' au monde Pour la quatrième année consécutive, Accenture domine le classement établi par l'association internationale des spécialistes de l'externalisation (outsourcing) IAOP.


Nokia cède Symbian à Accenture

Nokia cède Symbian à Accenture

Nokia va confier ses activités logicielles Symbian à Accenture. Ce faisant, 3.000 collaborateurs du fabricant finnois de GSM rejoindront l'entreprise de consultance américaine. De plus, Nokia entend licencier 4.000 autres collaborateurs d'ici fin 2012. La plupart des licenciements concerneraient la Finlande, le Danemark et la Grande-Bretagne. Une concertation avec les syndicats sur la base de la réglementation en vigueur dans ces pays débute aujourd'hui même.


Une action des informaticiens d'ArcelorMittal Gand à Luxembourg

Une action des informaticiens d'ArcelorMittal Gand à Luxembourg

Demain jeudi, les informaticiens d'ArcelorMittal Gand se rendront au siège principal européen du géant de l'acier à Luxembourg, pour y mener une action lors du conseil d'entreprise. Ils protestent contre l'accord d'externalisation conclu entre Arcelor Mittal et CSC. Bien que ce contrat soit une affaire entendue, les projets d'ArcelorMittal de confier à CSC l'infrastructure IT au niveau européen (la gestion et la maintenance des centres de données, serveurs, PC, réseaux, de la sécurité,...) vont être présentés au conseil d'entreprise. En tout, ce sont quasiment 500 postes de travail qui sont visés, dont 37 à Gand, compte non tenu des externes.


Petercam externalise son IT

Petercam externalise son IT

La société de bourse Petercam interrompt le développement d'une plate-forme IT ambitieuse propre et utilisera désormais les systèmes IT de la banque privée suisse Lombard Odier Darier Hentsch. Il en résulte que 45 emplois seront supprimés dans les 2 années à venir.