Kaspersky accuse à son tour l'état américain

Kaspersky accuse à son tour l'état américain

Kaspersky Lab va en appel de l'interdiction d'utiliser son software par les institutions publiques américaines. Cette interdiction avait été décidée en septembre, parce que les Etats-Unis craignent que la firme de sécurité russe ne se livre via ses logiciels à des opérations d'espionnage au profit du Kremlin.

Kaspersky lance une offensive de charme: 'Nous n'avons rien à cacher'

Kaspersky lance une offensive de charme: 'Nous n'avons rien à cacher'

L'entreprise de cyber-sécurité Kaspersky a lancé une campagne de transparence. Celle-ci est destinée à regagner la confiance, après que la firme ait été accusée aux Etats-Unis de collaborer avec des espions russes. Kaspersky a toujours nié ces rumeurs.

Des pirates auraient encore volé des secrets de la NSA

Des pirates auraient encore volé des secrets de la NSA

Des hackers russes auraient en 2015 dérobé des cyber-secrets de la NSA par l'intermédiaire de l'ordinateur d'un sous-traitant. Les informations volées expliciteraient notamment les moyens utilisés par la NSA pour s'introduire par effraction dans des réseaux.

Kaspersky: "Nous n'avons pas assez d'ingénieurs en sécurité!"

Kaspersky: "Nous n'avons pas assez d'ingénieurs en sécurité!"

Eugene Kaspersky de l'entreprise de sécurité du même nom souhaite que la société que nous sommes mette la barre plus haut dans le domaine de la sécurité. Mais la réalité, c'est qu'il y a un manque de spécialistes en la matière, selon lui.

La pénurie de talent menace la cyber-sécurité

La pénurie de talent menace la cyber-sécurité

Carte blanche - Tout roule pour vous? Du moins sauf imprévu pour lequel vous ne possédez ni la connaissance ni la compétence. La méconnaissance peut s'avérer très coûteuse en matière de sécurité. La carence d'experts menace notre sécurité à tous, selon Martijn Van Lom, directeur de Kaspersky Lab Benelux.