L'Inde poursuit sa progression dans l'outsourcing

L'Inde poursuit sa progression dans l'outsourcing

Les entreprises IT indiennes décrochent toujours plus de contrats d'outsourcing en Belgique. "Aujourd'hui déjà, elles représentent 12% de parts de marché pour quelque 200 millions EUR. Je m'attends à un doublement d'ici 3 ans", prévoit Jef Loos, responsable européen de la recherche sourcing chez KPMG Equaterra. Il vient de terminer le rapport annuel 'Outsourcing 2012' sur les prestations des fournisseurs de services en Belgique. Le marché belge de l'externalisation a crû l'an dernier de 3% à plus d'1,7 milliard EUR. "Le marché belge des services IT pèse quelque 5 milliards EUR, dont un tiers environ est externalisé", explique Jef Loos.


L'Inde en forte croissance sur le marché belge de l'externalisation

L'Inde en forte croissance sur le marché belge de l'externalisation

Les entreprises IT indiennes telles Tata Consultance Services croient nettement sur le marché belge de l'outsourcing, qui représente aujourd'hui 1,7 milliard d'euros. D'ici 3 ans, elles en détiendront un cinquième. Aujourd'hui, les prestataires indiens de services IT possèdent 10 pour cent du marché belge de l'externalisation, "mais leurs chiffres d'affaires augmentent de pas moins de 30 pour cent par an dans notre pays, alors que les acteurs traditionnels comme Capgemini ne progressent, eux, que de 9 pour cent", explique le directeur d'Equaterra , Jef Loos, auteur de l'étude 'Outsourcing 2011, service provider performance in the Belux region'.


KMPG s'empare d'Equaterra

KMPG s'empare d'Equaterra

L'entreprise de consultance KPMG rachète le spécialiste de l'externalisation Equaterra. Le sort en est enfin jeté. Depuis le milieu de l'année dernière déjà, les rumeurs allaient bon train à propos d'une reprise possible d'Equaterra par KPMG. Pour KPMG, ce rachat représente un important renforcement de sa branche de consultance IT, plus précisément sur le plan de l'externalisation ('outsourcing'). Equaterra est également présente en Belgique, où elle publie chaque année une étude fouillée sur la situation du marché de l'externalisation.


KPMG lorgne Equaterra

KPMG lorgne Equaterra

Le cabinet de comptabilité et d'audit KPMG se trouverait dans un stade avancé dans des négociations en vue de racheter le spécialiste de l'externalisation (outsourcing) Equaterra.


Un contrat d'externalisation sur dix insatisfaisant

Un contrat d'externalisation sur dix insatisfaisant

Plus d'un contrat d'externalisation sur dix en Belgique est jugé insuffisant. Voilà ce qui ressort de la récente étude 'Outsourcing 2010' effectuée par Equaterra. Il n'empêche que la satisfaction générale a quelque peu augmenté.