En Belgique aussi, Google doit dévoiler 'ce qu'elle a entendu'

En Belgique aussi, Google doit dévoiler 'ce qu'elle a entendu'

Les données captées de manière illicite par Google sur les réseaux WiFi non sécurisés lors du passage de ses voitures 'StreetView' à travers l'Europe, devront être transférées aux 'data privacy authorities' (DPA) nationales. Depuis qu'on avait appris qu'un programmeur de Google avait ajouté du code illicite au projet 'Street View', ce qui avait permis d'écouter des réseaux WiFi non protégés, Google ne savait pas vraiment quoi faire avec des données.