Les entreprises européennes prioritaires pour les noms de domaines .eu

Les entreprises européennes prioritaires pour les noms de domaines .eu

Les adresses internet avec l'extension .eu doivent être demandées par des personnes, entreprises ou organisations qui sont établies en Europe. Les sociétés étrangères ne peuvent revendiquer cette extension que lorsqu'elles ont un véritable titulaire de licence en Europe. C'est ce qui ressort de la réponse de la Cour européenne de Justice à une question préjudicielle de la Cour d'Appel de Bruxelles.


Les extensions .dhl, .lidl, .sfr et .boston aussi gérées par des Belges

Les extensions .dhl, .lidl, .sfr et .boston aussi gérées par des Belges

OpenRegistry, la société luxembourgeoise des responsables de la petite entreprise louvaniste de services internet Sensirius, gèrera également les extensions internet pour l'opérateur français SFR (.sfr), la ville américaine de Boston (.boston), le discounter allemand Lidl (.lidl) et la Deutsche Post (notamment .dhl).


Nouvelles extensions internet: 675 demandes européennes

Nouvelles extensions internet: 675 demandes européennes

L'Icann publiera aujourd'hui la liste complète des 1.930 demandes de nouvelles extensions internet. Nous saurons donc bientôt quelles entreprises, régions, communautés d'intérêt et autres organisations aspirent à un domaine de top level propre sur internet. Ce matin, le gestionnaire du système des noms de domaine a déjà fait savoir que 675 demandes proviennent d'Europe.


Google mise sur .lol

Google mise sur .lol

Google a annoncé pour quelles extensions internet elle a introduit une demande. A côté de l'évident .google, le géant internet espère aussi pouvoir acquérir .lol.


DNS.be distribue des certificats d'enregistrement

DNS.be distribue des certificats d'enregistrement

Si vous êtres propriétaire d'un nom de domaine .be et si vous voulez en avoir une preuve, vous pouvez désormais demander un 'certificat d'enregistrement' auprès de DNS.be.


Une startup louvaniste va gérer .deloitte et .kpn

Une startup louvaniste va gérer .deloitte et .kpn

La petite entreprise de services louvaniste Sensirius va gérer les extensions internet de l'opérateur télécom KPN, du bureau de consultance Deloitte et du conseiller financier LPL Financial coté au Nasdaq. "En tout, nous avons pu attirer 15 clients", déclare le porte-parole de l'entreprise, Hans Seeuws, "ce qui représente plus de 20 extensions. Ce ne seront pas uniquement des marques, mais aussi 2 suffixes génériques et 2 villes. Outre Gand, nous aurons encore une métropole américaine dans notre portefeuille." Sensirius est la startup que Jan Jansen, Geert Debyser et Hans Seeuws ont créée après leur départ du gestionnaire de domaines belge DNS.be en 2010.


Les nouvelles extensions internet auront-elles plus de succès dans Google?

Les nouvelles extensions internet auront-elles plus de succès dans Google?

Nombre d'acteurs dans l'industrie des noms de domaine estiment volontiers que les nouvelles extensions internet se distingueront davantage dans Google que les suffixes traditionnels. Mais le spécialiste de la recherche Matt Cutts de Google le dément: "Ne pensez surtout pas que les nouveaux domaines internet auront la préférence sur .com."


Il n'y aura pas de .antwerpen

Il n'y aura pas de .antwerpen

La ville d'Anvers n'aura pas d'extension de domaine propre. Personne n'a participé à l'adjudication publique qui avait été lancée par Digipolis à la demande du collège échevinal anversois. La request for proposal a entre-temps été retirée. "La ville voulait en faire une opération nulle, mais les partenaires privés n'ont pas répondu à son attente." Dans le sillage de Gand, la Sinjorenstad, comme on l'appelle en Flandre, aspirait elle aussi à disposer d'une extension propre sur internet. Le collège échevinal de la ville portuaire avait demandé à Digipolis d'élaborer une adjudication, afin qu'une entreprise privée - tout comme dans la cite d'Artevelde - puisse s'occuper du traitement du dossier (et de la gestion du domaine de top level).


La phase de demande de nouveaux suffixes internet ne sera pas prolongée

La phase de demande de nouveaux suffixes internet ne sera pas prolongée

La date butoir du 29 mars pour l'introduction d'une demande pour une nouvelle extension internet ne sera pas prolongée. Voilà ce qu'a déclaré Steve Crocker, président du conseil d'administration de l'Icann hier lors d'une conférence de presse à l'occasion du 43ème Icann Meeting organisé au Costa Rica. "Nous ne voyons aucune raison de modifier notre planning initial", a-t-il ajouté.


Bruxelles aura-t-elle sa propre extension internet?

Bruxelles aura-t-elle sa propre extension internet?

En janvier, le gouvernement de la région bruxelloise décidait d'opter pour une extension internet propre à la capitale belge. Même s'il est apparu un moment que le dossier était bloqué, une extension .brussels semble à présent de nouveau être une possibilité. Du moins, si un partenaire privé est trouvé. Et le temps commence à presser. L'Icann, l'organisation qui gère le système des noms de domaine au niveau mondial, offre jusqu'au 29 mars la possibilité d'introduire une demande de nouvelle extension internet. Pour la première fois depuis plus de dix ans, l'espace de noms de domaine gTLD est une fois encore entièrement ouvert. Selon l'Icann, cela devrait stimuler l'innovation sur internet et avoir également un effet bénéfique sur la concurrence.



Quasiment 117.000 sites web .be aux mains d'entreprises étrangères

Quasiment 117.000 sites web .be aux mains d'entreprises étrangères

Pratiquement 117.000 sites web avec une extension .be sont en réalité la propriété d'une entreprise étrangère. Voilà ce qui ressort du baromètre internet actualisé d'Email-Brokers, une société belge active dans le marketing interactif et le marketing par mail.


La course aux nouvelles adresses web est lancée

La course aux nouvelles adresses web est lancée

L'Icann, l'organisation qui gère le système des noms de domaine au niveau mondial, offrira à partir du 12 janvier jusqu'au 29 mars la possibilité d'introduire une demande pour une nouvelle extension internet. L'ouverture de la phase d'offres est la première étape dans un processus qui va profondément modifier le visage d'internet. Pour la première fois en plus de dix ans, l'espace des noms de domaine gTLD va une fois encore s'ouvrir complètement. Selon l'Icann, cela devrait non seulement stimuler l'innovation sur internet, mais aussi favoriser la concurrence.



9.000 noms de domaine .eu détournés ont été retirés

9.000 noms de domaine .eu détournés ont été retirés

EURid, le gestionnaire du domaine de top level européen .eu, a retiré 9.000 noms de domaine .eu qui avaient été enregistrés de mauvaise foi par une étudiante chinoise. Olivier Strelli, Arcelor et l'aéroport de Charleroi notamment étaient concernés.


Quelles seront les conséquences de l'arrivée des nouvelles extensions internet?

Quelles seront les conséquences de l'arrivée des nouvelles extensions internet?

L'espace des noms de domaine de top level (TLD) sera libéralisé d'ici quelques mois, ce qui fera émerger à partir de 2013 une foule de nouvelles extensions sur l'internet. Quelles seront les conséquences de cette révolution? Quels seront les vainqueurs et les perdants? Data News a demandé l'avis de quelques spécialistes. "Le gâteau pourrait bien être plus petit qu'espéré."