Trop peu de cyber-soldats belges

Trop peu de cyber-soldats belges

Le nombre d'informaticiens appelés à défendre les systèmes gouvernementaux belges, est trop restreint. Voilà ce que déclare Alain Winants, administrateur général de la Sûreté de l'Etat, dans le journal De Standaard.


La Belgique pourrait-elle aussi riposter en cas de cyber-attaque?

La Belgique pourrait-elle aussi riposter en cas de cyber-attaque?

Le ministère de la Défense garde le silence à propos de la capacité dont dispose désormais le service du renseignement de l'armée, afin de non seulement neutraliser la menace d'une cyber-attaque, mais aussi de riposter immédiatement.