Chez Belgacom, les syndicats voient les "RH  se vider"

Chez Belgacom, les syndicats voient les "RH se vider"

Bien que les syndicats réagissent de manière positive à la décision prise par le conseil d'administration de ne finalement pas réengager la contestée Concetta Fagard, une nouvelle préoccupation les interpelle. Le départ de la directrice RH, Astrid De Lathauwer, et de son adjoint engendre "un vide dans la concertation sociale". Voilà ce qu'affirme à l'agence Belga Ben Coremans, délégué syndical CSC Transcom.


Bellens reste, Fagard et De Lathauwer s'en vont

Bellens reste, Fagard et De Lathauwer s'en vont

Didier Bellens, CEO de Belgacom, ne devra pas quitter l'entreprise, mais sa protégée Concetta Fagard ne sera pas réengagée. Voilà ce qu'a décidé le conseil d'administration de Belgacom. La responsable des relations humaines De Lathauwer a également indiqué vouloir partir. La décision a été prise après de nombreuses heures de concertation. Finalement, le CEO de Belgacom, Didier Bellens, a dû faire marche arrière: il reste en fonction chez Belgacom, mais il devra se passer de son assistante Concetta Fagard.



Une pétition internet contre le retour de Fagard

Une pétition internet contre le retour de Fagard

Le retour de Concetta Fagard chez Belgacom continue à susciter des réactions. C'est ainsi que ce mercredi, une pétition circulait sur internet sous le dénominateur "Fagard out of Belgacom".


"Fagard remboursera son indemnité de licenciement"

"Fagard remboursera son indemnité de licenciement"

Selon Didier Bellens, CEO de Belgacom, il est évident que sa contestée protégée, Concetta Fagard, remboursera son indemnité de licenciement. Voilà ce qu'il a déclaré aux journaux De Standaard et Het Nieuwsblad. Il a en outre qualifié de 'maîtrisable' le litige qui l'oppose au conseil d'administration. Bellens est soumis à une forte pression, depuis qu'il a réengagé Fagard, après que celle-ci ait été licenciée en juin dernier. Ce réengagement va en effet à l'encontre de la volonté du comité de nomination du conseil d'administration. Bellens défend le retour de Fagard.


Le retour de Concetta Fagard provoque une grève chez Belgacom

Le retour de Concetta Fagard provoque une grève chez Belgacom

La nouvelle selon laquelle le CEO Didier Bellens a réengagé sa protégée Concetta Fagard - contre l'avis du conseil d'administration - a incité une quarantaine de collaborateurs à se mettre spontanément en grève.


Vervotte trouve le retour de Fagard incompréhensible

Vervotte trouve le retour de Fagard incompréhensible

La ministre des entreprises publiques Inge Vervotte trouve incompréhensible que le directeur de Belgacom, Didier Bellens, ait réengagé sa protégée Concetta Fagard malgré un avis négatif rendu par le conseil d'administration de l'entreprise.