Ouverture du câble: le régulateur des médias flamands dans le collimateur
Ouverture du câble: le régulateur des médias flamands dans le collimateur
Ouverture du câble: le régulateur des médias flamands dans le collimateur
Ouverture du câble: le régulateur des médias flamands dans le collimateur
02778412011-01-19 12:02:302014-09-25 18:03:282011-01-19 12:02:29DataNewsPas de parutionNormalArticleActualitéLeVif DataNews

Ouverture du câble: le régulateur des médias flamands dans le collimateur

Le parlementaire flamand Carl Decaluwé (CD&V) se pose pas mal de questions quant à la manière dont le VRM, le contrôleur des médias flamands, aborde la problématique de l'ouverture du câble.

autohttp://datanews.levif.be/ict/actualite/ouverture-du-cable-le-regulateur-des-medias-flamands-dans-le-collimateur/article-normal-277841.htmlhttp://m.datanews.levif.be/ict/actualite/ouverture-du-cable-le-regulateur-des-medias-flamands-dans-le-collimateur/article-normal-277841.htmlhttp://datanews.levif.be/ict/actualite/http://m.datanews.levif.be/ict/actualite/

Le parlementaire flamand Carl Decaluwé (CD&V) se pose pas mal de questions quant à la manière dont le VRM, le contrôleur des médias flamands, aborde la problématique de l'ouverture du câble.

Conjointement avec le régulateur télécom fédéral, l'IBPT, et les régulateurs des médias francophones et germanophones, le VRM annonçait le 20 décembre dernier que Telenet et Belgacom devraient ouvrir à d'autres acteurs leurs réseaux de télévision, téléphonie et internet à haut débit. Il s'agissait là de projets d'arrêtés à propos desquels les parties concernées pouvaient apporter des commentaires. Ces projets d'arrêtés avaient été élaborés après une étude approfondie du paysage de distribution des médias en Belgique.

Carl Decaluwé n'a dans ce dossier "aucune confiance dans le rôle joué par le VRM". Selon ce spécialiste des médias du CD&V, l'assemblée générale du VRM s'est réunie pour la dernière fois le 13 décembre, soit une semaine avant l'annonce. Durant la semaine qui a séparé la réunion et la communication, toutes sortes d'éléments auraient encore été ajoutés à la décision, selon Decaluwé.

La ministre Lieten (sp.a) ne met absolument pas en cause l'indépendance du VRM. Elle fait observer que tout un chacun peut jusqu'au 18 février encore introduire des remarques au sujet des projets d'arrêtés qui peuvent être encore largement adaptés. Pour en arriver à une ouverture définitive du câble, il est du reste aussi nécessaire de recevoir le feu vert de la Commission européenne.

Source: Belga

IBPTvrmcarl decaluwé