"Belgacom et KPN doivent se reparler"

"Belgacom et KPN doivent se reparler"

"Je pense que Belgacom et KPN doivent en fin de compte se reparler. C'est inévitable", déclare Bessel Kok, l'ex-directeur de Belgacom, dans une interview accordée au journal De Tijd. Bessel Kok (69 ans), qui a dirigé Belgacom de 1992 à 1995, estime que l'opérateur télécom doit se concentrer rapidement sur une privatisation plus poussée: "Plus Belgacom se privatisera, mieux ce sera. La concurrence dans le secteur devient féroce, et des acteurs comme Apple s'y attirent des rentrées. Après la privatisation, Belgacom devra s'associer rapidement avec un autre acteur."