'Snake' alias 'Uroburos' examiné de près

'Snake' alias 'Uroburos' examiné de près

Les 'racines' russes de l'attaque Snake contre les systèmes des Affaires Etrangères avaient été démontrées fin mars déjà par G-Data.