Facebook attaquée par des pirates 'sophistiqués'
Facebook attaquée par des pirates 'sophistiqués'
Facebook attaquée par des pirates 'sophistiqués'
Facebook attaquée par des pirates 'sophistiqués'
Facebook attaquée par des pirates 'sophistiqués'
Facebook attaquée par des pirates 'sophistiqués'
02878032013-02-18 12:47:342014-09-25 19:01:502013-02-18 12:47:33DataNewsPas de parutionNormalArticleActualitéLeVif DataNews

Facebook attaquée par des pirates 'sophistiqués'

Après Twitter, voici à présent que Facebook doit elle aussi faire face à des pirates. Cela s'est passé en janvier déjà. Selon Facebook, l'attaque n'aurait pas menacé les données des utilisateurs.

autohttp://datanews.levif.be/ict/actualite/facebook-attaquee-par-des-pirates-sophistiques/article-normal-287803.htmlhttp://m.datanews.levif.be/ict/actualite/facebook-attaquee-par-des-pirates-sophistiques/article-normal-287803.htmlhttp://datanews.levif.be/ict/actualite/http://m.datanews.levif.be/ict/actualite/
Facebook attaquée par des pirates 'sophistiqués'

Les pirates ont pu se frayer un chemin à travers la sécurité de Facebook, après que quelques-uns de ses employés aient visité le site web d'un développeur, peut-on lire sur la page du blog de Facebook. Ce site web était cependant 'infecté', ce qui fait qu'un virus s'est installé sur l'ordinateur portable de ces employés.

Après la découverte des dommages causés, Facebook a pris les mesures qui s'imposaient et a informé la police. L'entreprise mène également une enquête de son côté.

Java

Les pirates ont exploité une faille dans le logiciel Java. Facebook a prévenu par conséquent Oracle, le développeur de Java. Depuis le 1er février, cette dernière a sorti une mise à jour Java qui résout le problème.

Selon Facebook, d'autres entreprises étaient également visées. Début février, le site de microblogging Twitter annonçait en tout cas qu'un quart de millions de comptes avaient été piratés. Cette attaque était similaire à celle lancée contre des médias et d'autres entreprises américaines, avait-on aussi appris.

Pirates chinois?

La semaine dernière, les journaux New York Times, Washington Post et Wall Street Journal avaient révélé eux aussi que leurs systèmes informatiques avaient été agressés. Et de pointer un doigt accusateur vers les autorités chinoises.

Après les faits, Twitter avait aussi mis en cause Java. Le ministère américain de la sécurité intérieure (Homeland Security) avait début janvier déjà lancé une mise en garde contre l'utilisation de Java. (Belga/TV)

facebookpirates!attaquée