Recul des investissements dans les puces

Recul des investissements dans les puces

Au niveau mondial, l'on a investi quasiment 12 pour cent de moins dans les matériaux de production de puces (chips) en 2013, selon Gartner et ce, malgré une hausse au quatrième trimestre.




ASML entérine le rachat de Cymer

ASML entérine le rachat de Cymer

Le fabricant néerlandais de machines à puce ASML en a terminé avec le rachat de Cymer, une entreprise reprise en octobre 2012.


L'Europe va investir dans Imec et Asml

L'Europe va investir dans Imec et Asml

La Commission européenne va investir un milliard et demi d'euros dans sept entreprises électroniques, dont Imec et Asml, dans le but de produire davantage de puces qu'aux Etats-Unis.



Un nouveau CEO chez ASML

Un nouveau CEO chez ASML

Eric Meurice n'exerce plus la fonction de CEO chez ASML. Son successeur sera quelqu'un de l'entreprise même.



Samsung investit dans ASML

Samsung investit dans ASML

Samsung s'inscrit aussi au programme d'investissement d'ASML.






Les bons résultats d'Intel et d'ASML redonnent espoir

Les bons résultats d'Intel et d'ASML redonnent espoir

Tant le fondeur Intel que le constructeur néerlandais d'équipements de fabrication de puces ASML viennent de boucler leur exercice fiscal sur d'excellents résultats. L'espoir renaît donc pour l'ensemble du secteur IT.


ASML bien partie pour enregistrer un chiffre d'affaires record en 2010

ASML bien partie pour enregistrer un chiffre d'affaires record en 2010

Le fabricant de machines à puces ASML est bien partie pour atteindre en 2010 un chiffre d'affaires record de plus de 3,8 milliards d'euros. Voilà ce qu'a annoncé l'entreprise néerlandaise lors de la publication de ses résultats au premier trimestre.Son bénéfice net a doublé par rapport au trimestre précédent pour passer de 50 à 107 millions d'euros. Au cours de cette période, son chiffre d'affaires s'est établi à 742 millions d'euros, largement au dessus de ce qui était attendu, à savoir 700 millions. Le nombre de commandes, un indicateur important pour les futures rentrées d'ASML, était avec 50 machines largement au dessus des attentes des analystes qui en prévoyaient 43. Par contre, le nombre de nouvelles machines commandées, soit 33, est quelque peu en deçà de ce qui était attendu.