Des universités veulent un logiciel mettant en garde contre le cyber-harcèlement

Des universités veulent un logiciel mettant en garde contre le cyber-harcèlement

Des collaborateurs du projet de recherche AMiCA des universités d'Anvers, de Gand et de Louvain lancent un appel en vue de collecter des messages de harcèlement numérique à des fins d'analyse scientifique. A terme, leur but est de développer un logiciel qui met en garde contre le harcèlement ou le comportement d'automutilation.