Aigo veut amener les entreprises technologiques chinoises à Bruxelles

Aigo veut amener les entreprises technologiques chinoises à Bruxelles

Le directeur du géant de l'électronique à la consommation Aigo Digital Technology installé à Beijing est convaincu que les entreprises chinoises veulent aussi se fixer à Bruxelles. Dans ce but, le CEO d'Aigo, Jun Feng, a même conclu un partenariat avec Brussels Invest and Export, annonce de Pékin Benoît Cerexhe (cdh), le ministre bruxellois de l'Economie. Selon Cerexhe, Jun Feng a rallié autour de lui quelque 200 entreprises et recherche des ouvertures sur le marché international. L'homme serait aussi déjà venu plusieurs fois à Bruxelles. Pour lui, il est possible que pas moins de vingt acteurs chinois s'installent à brève échéance dans ce qu'on appelle 'l'incubateur' que la région bruxelloise a mis en place pour les entreprises chinoises à Neder-Over-Heembeek.