Le Belge mobile consomme 220 mo par mois

Le Belge mobile consomme 220 mo par mois

Le Belge utilise en moyenne 220 Mo de données par mois sur l'internet mobile. Soit pratiquement la même chose que les Anglais (228 Mo), et juste derrière les Néerlandais (304 Mo), eux-mêmes précédés des Italiens (448 Mo) et des Allemands (801 Mo).





L'BPT met Telenet-Tecteo en demeure pour la 3G

L'BPT met Telenet-Tecteo en demeure pour la 3G

Le régulateur télécoms belge met Telenet et Voo en demeure du fait que les deux opérateurs n'ont encore et toujours pas utilisé leur licence 3G. Telenet souhaite cependant lancer un produit 3G.


Astrid quasi prêt avec l'adjudication 3G

Astrid quasi prêt avec l'adjudication 3G

Le réseau de communication des services de secours sur la base de la technologie Tetra, sera complété par la communication 3G mobile des opérateurs commerciaux.


A qui reviendront les rentrées des licences télécoms?

A qui reviendront les rentrées des licences télécoms?

Notre pays espère tirer 360 millions d'euros de la mise aux enchères des fréquences de la bande des 800 MHz. C'est là 90 millions d'euros de plus qu'attendu d'abord, mais les communautés aspirent elles aussi à une part du gâteau.


Le Belge préfère le wifi au 3G

Le Belge préfère le wifi au 3G

Quasiment la moitié des Belges possédant un smartphone sont continuellement à la recherche de bornes wifi en tant qu'alternative plus économique, plus rapide et plus fiable au 3G.


Google réclame 10 dollars par iPhone vendu

Google réclame 10 dollars par iPhone vendu

Le géant de la recherche estime avoir droit à un montant de 10 dollars par iPhone vendu, du fait qu'Apple exploiterait un brevet 3G de Motorola, qui fait partie de Google.



Telenet souhaite que l'IBPT joue les médiateurs à propos de 3G

Telenet souhaite que l'IBPT joue les médiateurs à propos de 3G

"Si le régulateur veut véritablement un quatrième acteur mobile dans notre pays, il faudra créer le cadre nécessaire à cette fin." Voilà comment Vincent Bruyneel, responsable de la communication de Telenet, a clairement indiqué que le câblo-opérateur malinois n'a certainement pas l'intention de deployer lui-même un réseau 3G. Néanmoins, l'entreprise est tenue de proposer à partir de mi-janvier 2013 un service 3G commercial utilisant les fréquences qu'elle a reçues l'année dernière. Cette date-butoir de janvier ne semble pas constituer un problème, puisqu'en principe, une seule antenne et une station de base suffiront déjà. Pour la mi-juillet 2014, 'Telenet Tecteo Bidco' - l'accord de collaboration entre Telenet et son pendant wallon Voo - devra toutefois couvrir au moins 30 pour cent de la population.


"Une monnaie d'échange, le spectre propre à Telenet"

"Une monnaie d'échange, le spectre propre à Telenet"

Telenet exploitera jusqu'en 2017 encore le réseau de Mobistar pour ses services mobiles. "Lors de l'achat de notre licence gsm, nous avions insisté sur le fait que l'objectif n'était pas de créer nous-mêmes un réseau propre", déclare Rob Goyens de Telenet. "Mais comme les données mobiles deviennent toujours plus importantes, et le spectre plus rare, nous allons bientôt être plus forts pour négocier avec cette licence propre." Telenet est depuis 2009 déjà un MVNO de Mobistar. Cette collaboration vient d'être prolongée de cinq années, jusqu'en 2017, y compris pour les services 4G. Ce qui est nouveau, c'est que le câblo-opérateur wallon VOO vient s'y ajouter et utilisera aussi le réseau de Mobistar. "Il est important pour VOO de pouvoir proposer la téléphonie et l'internet mobile à ses abonnés", explique Stéphane Moreau, le CEO de VOO. "Il s'agit en effet là du dernier maillon manquant dans notre gamme."


Les services de secours utiliseront des réseaux 3G pour les données mobiles

Les services de secours utiliseront des réseaux 3G pour les données mobiles

Astrid, l'opérateur du réseau radio pour les services de secours et de sécurité en Belgique, va faire appel aux réseaux 3G commerciaux pour les données mobiles. Pour ce faire, Astrid va opter pour une construction MVNO. L'adjudication sera lancée dans les prochains jours. Astrid espère pouvoir proposer les données mobiles à grande vitesse au début de l'année prochaine à la police, aux pompiers et aux autres services de secours. Ce n'est aujourd'hui plus un secret d'Etat que toujours plus de corps de police et de pompiers souhaitent utiliser les données mobiles. Par exemple pour transmettre des photos de suspects ou pour solliciter une vidéo enregistrée par une caméra de surveillance. L'actuel réseau Tetra d'Astrid a été au départ conçu pour les applications vocales et n'autorise pas des vitesses élevées pour les données.






"Déployer le 3G là où il y a une forte concentration d'habitants"

"Déployer le 3G là où il y a une forte concentration d'habitants"

La stratégie 3G de KPN Belgium est basée sur la population plutôt que sur le territoire géographique. Voilà ce qu'a expliqué Bart Vandesompele, le porte-parole de KPN, en marge de la présentation des résultats trimestriels de l'entreprise. Il n'est plus question d'une couverture nationale complète en 2010. KPN Belgium (l'entreprise derrière BASE) a attendu des années avant de déployer le 3G, ce qui lui a valu pas mal de commentaires. "A présent, le marché est vraiment mûr pour le 3G, et le prix de revient de l'infrastructure est descendu à un niveau acceptable", explique Vandesompele.