Startup: Poply - "Ruining lives since 2015"

08/01/16 à 14:38 - Mise à jour à 14:38

Une jeune entreprise ne doit pas toujours faire dans le sérieux, mais peut de temps à autre aussi prêter à sourire. Avec l'appli Poply, trois jeunes Bruxellois veillent à ce que le smartphone de vos amis puisse émettre des sons sans qu'ils en soient avertis. Vous avez dit amusant?

Startup: Poply - "Ruining lives since 2015"

© Poply

"Il faut évidemment que cela soit drôle, facile et surtout indispensable", déclare en riant Eliott Duckers, lorsque nous résumons son appli par ces mots: "Un peu bébête!". Mais c'est pourtant là le résultat des cogitations de trois jeunes spécialistes en marketing travaillant pour l'agence Evolutionland. "En installant l'appli, vous pouvez faire soudainement émettre des sons par le téléphone de vos amis, qui en ont fait tout autant. Nous le qualifions nous-mêmes de 'texto du fainéant'; vous ne devez même plus regarder car vous entendez 'I'm late' que votre copain vous envoie de sa voiture. Ou 'Goaaaal' si vous ne pouvez pas suivre le match et lui bien." Est-ce l'oeuf de Colomb? "Il y avait bien sûr déjà l'appli Yo! qui faisait un peu pareil, mais uniquement avec le cri 'Yo!", répond le co-fondateur. "Nous proposons, nous, d'origine un ensemble de trois cents sons possibles."

"Ruining lives since 2015", tel est le slogan quelque peu provocateur qui figure sur leur site web. Car que penser d'une situation où vous vous trouvez en réunion et que votre téléphone émet subitement un cri strident, ou se met à pleurer. Duckers se veut rassurant: "Vous pouvez parfaitement désactiver l'appli dans certaines circonstances ou simplement la faire taire, évidemment."

Une plaisanterie donc, mais en vaut-elle vraiment la peine? Duckers a en tout cas élaboré un modèle commercial pour son appli: "Il y aura toujours un pack de base à utiliser gratuitement, mais l'appli sera aussi reliée à un magasin où nous allons vendre des bruits thématiques. Je pense ici par exemple à des sons tirés d'un nouveau film ou des jingles d'une chaîne TV. Et pourquoi ne pourrions-nous pas proposer à la vente des sons Stromae-Poply propres lors de la sortie du nouveau disque de Stromae par exemple?"

En faisant carrière au sein d'une entreprise de marketing de pointe, Duckers et ses associés disposent d'entrées auprès de studios de cinéma et de firmes discographiques, afin de réaliser leur rêve. Leur employeur y croit aussi, mais a estimé que c'était là un projet trop personnel que pour en faire le sien. "Et il s'est donc présenté comme investisseur", explique Duckers. "Il a mis sur table les 10.000 euros nécessaires pour le développement de l'appli et le lancement d'actions de marketing en ligne. Nous avons ainsi pu sortir une première version qui est parvenue à attirer quelque deux mille utilisateurs en l'espace de deux semaines. D'ici la fin du mois, nous tablons sur dix mille téléchargements. Surtout, parce que nous allons bientôt lancer deux mini-spots publicitaires en ligne, et du fait aussi que la version Android sera sous peu disponible."

Et maintenant: visent-ils le monde? Petit à petit, selon Duckers: "Bientôt, nous sortirons un pack de sons en néerlandais, et nous envisageons aussi l'espagnol. Au Japon, nous avons aussi noué les contacts requis pour démarrer rapidement. Nous allons donc voir pays par pays, zone linguistique par zone linguistique, comment les choses vont évoluer. Pour l'année prochaine, Evolutionland a déjà prévu un coquet nouveau montant d'investissement, ce qui fait que nous ne devons provisoirement pas organiser de phase de capitalisation supplémentaire. Non pas que nous n'ayons pas reçu de belles propositions de candidats-investisseurs, mais nous guiderons nous-mêmes le bateau jusque fin 2016 au minimum."

Passeport

Appellation: Poply

Siège social: Bruxelles

Nombre d'associés: 3

En quête d'investissement supplémentaires?: pas directement

Site web: www.poplyapp.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires