Zenso mise sur deux chevaux

12/10/07 à 15:00 - Mise à jour à 14:59

Source: Datanews

"Sur le marché belge, l'on ne voit que peu de sociétés structurées à l'identique", déclare Johan Coosemans, 'chief technology officer' (CTO) de l'entreprise louvaniste Zenso. Cette dernière a démarré ses activités en mai dernier en tant que fournisseur de services en électronique. "Nous concevons de l'électronique sur mesure pour nos clients. Nos services vont des études de faisabilité à la conception proprement dite."

"Sur le marché belge, l'on ne voit que peu de sociétés structurées à l'identique", déclare Johan Coosemans, 'chief technology officer' (CTO) de l'entreprise louvaniste Zenso. Cette dernière a démarré ses activités en mai dernier en tant que fournisseur de services en électronique. "Nous concevons de l'électronique sur mesure pour nos clients. Nos services vont des études de faisabilité à la conception proprement dite."

Coosemans et le CEO, Bart Hermans, ont un passé commun puisqu'ils sont tous deux titulaires d'une maîtrise décrochée au MICAS ('Microelectronica en sensoren') de la KUL. "Nous avons constaté qu'aux Pays-Bas, les entreprises sous-traitent pleinement à des firmes spécialisées, lorsqu'elles veulent accélérer leurs innovations. En Belgique, nous pensons que nous allons y arriver aussi. L'électronique se retrouve en effet partout et se complexifie toujours plus. Pour qu'une entreprise puisse s'y consacrer à part entière, il faut vraiment qu'elle dispose d'une expertise interne. Si ce n'est pas son coeur de métier, les développements durent trop longtemps."

Zenso vise deux types de clients. "D'une part, il y a les clients actifs dans le monde de l'électronique, comme Metris, qui, avec nos services, entendent faire face aux pics d'activités ou qui sous-traitent leurs développements spécifiques. De l'autre, il y a des clients qui aspirent à des innovations en électronique, mais qui ne peuvent pas eux-mêmes y arriver, comme dans le secteur de la chimie." Outre Metris, Zenso compte notamment AsicAhead et la KUL parmi ses clients. "Tout va bien", y déclare-t-on.

Lorsque nous faisons référence au prix Bizidee (un concours organisé en Flandre pour des projets d'entreprise) que Zenso s'est vu attribuer en 2006, nous en apprenons davantage: "Nous l'avons remporté avec un concept d'un nouveau type de moniteur destiné à prévenir la mort subite des nourrissons. En fait, nous voulions le commercialiser avec Zenso, mais une entreprise de produits a besoin de bien plus de capital. Voilà pourquoi nous avons d'abord misé sur les services en électronique. Nous rêvons cependant encore et toujours de lancer à terme une division produits. A cette fin, nous avons déjà introduit une demande de projet IWT. Bref, nous misons sur deux chevaux."

D'ici 3 ans, Coosemans et Hermans espèrent disposer d'une équipe de 7 personnes. Depuis septembre, ils comptent en fait déjà à plein temps sur les services d'un collègue indépendant. "Mais nous avons quelques importantes offres en cours. Si nous décrochons des contrats, l'évolution va s'accélérer." En gros, Coosemans estime que le chiffre d'affaires du premier exercice sera de quelque 200.000 EUR.

Appellation: Zenso, [www.zenso.be]Siège: Louvain (Heverlee)Année de fondation: 2007Personnel: 2 (+ 1 indépendant)Investissements et/ou subsides:- KUL et Allegro Investment Fund: 200.000 EUR- Espoir de subsides IWT

Nos partenaires