Wapict veut être sur la photo

12/09/13 à 15:03 - Mise à jour à 15:03

Source: Datanews

Wapict est une start-up tournaisienne à la croisée des chemins entre photographie (forcément numérique), nouvelles technologies et ingénierie.

Wapict veut être sur la photo

Wapict est une start-up tournaisienne à la croisée des chemins entre photographie (forcément numérique), nouvelles technologies et ingénierie.

"Notre coeur de métier est la photo, mais notre ambition est d'y apporter une valeur ajoutée par nos inventions," résume Sébastien Poliart, photographe et l'un des trois cofondateurs avec Dominique Valée, ingénieur, et François Stéphany, développeur.

Sébastien et Dominique se sont rencontrés à la Croix Rouge, pour laquelle ils sont bénévoles depuis 15 ans. Cela change des écoles de commerce ...

L'invention la plus spectaculaire de la jeune entreprise est un mât de 16 mètres de haut permettant de prendre des photos aériennes lors d'événements ou d'organiser des visites virtuelles d'endroits spectaculaires. Wapict a par exemple réalisé une visite virtuelle à 360° de l'intérieur de la cathédrale de Tournai (résultat visible sur le site de l'entreprise pour les curieux).

Des Miss à 360°

Toujours dans une optique de "fait maison", le trio a également conçu un plateau tournant permettant de réaliser des photos à 360° d'objets ou de ... personnes, un premier projet de démo étant l'élection de Miss Tournai 2013.

Avec une telle application, la start-up vise non seulement le monde du mannequinat et de la mode mais aussi les sociétés e-commerce qui souhaitent mieux mettre en valeur leurs produits. Ses références se limitent pour l'heure à quelques acteurs locaux, mais l'entreprise dit être en pourparler avec une grande ONG.

Le principal défi informatique porte sur l'assemblage des photos pour parvenir à un déroulé à 360° sans bavure. Wapict propose également sur son site une banque d'images, ouvertes à des photographes tiers et intégrant une solution de paiement et de facturation.

Wapict planche enfin, en partenariat avec le centre de recherche montois Multitel, sur un robot photographique. Mais il est encore un peu tôt pour en parler. "Nous sommes heureux de bénéficier des aides R&D de la Région wallonne pour tenter de faire émerger de nouvelles technologies," souligne Sébastien Poliart, qui est le seul des cofondateurs à désormais travailler à temps plein pour l'entreprise.

Les autres ont conservé un autre métier à temps partiel. La start-up vient d'engager une personne qui se charge de secrétariat, ainsi que de faire vivre les blogs et la communauté Facebook (3.000 fans).

"Notre priorité est de nous faire davantage connaître à Bruxelles et à Paris, où nous venons avec des prix très concurrentiels. Certains amis entrepreneurs de la région de Tournai font plus de chiffre d'affaires à Paris qu'en Wallonie."

Passeport

Nom de société : Wapict (wapict.be)
Siège social : Tournai
Date de création : 2010
Effectifs : 3 associés + 1 employé
Capitaux : sur fonds propres (minimum de 18.600 euros) + aides R&D et exportation de la Région wallonne

En savoir plus sur:

Nos partenaires