VoXX rend les centraux téléphoniques superflus

11/04/13 à 14:41 - Mise à jour à 14:41

Source: Datanews

La startup malinoise VoXX fournit des services vocaux et de communication dans le nuage et rend ainsi superflus les centraux téléphoniques classiques.

VoXX rend les centraux téléphoniques superflus

La startup malinoise VoXX fournit des services vocaux et de communication dans le nuage et rend ainsi superflus les centraux téléphoniques classiques. Les entreprises se débarrassent toujours plus souvent d'une partie de leur environnement IT au profit d'applications, de serveurs et de stockage dans le nuage. Elles préfèrent ainsi éviter les coûts d'un centre de données propre ou la maintenance de logiciels. Selon le directeur de VoXX, Marc Bauchant, la téléphonie est la prochaine étape.

"Pourquoi une entreprise investirait-elle encore dans un central téléphonique coûteux (PABX) si elle pouvait acheter tout simplement sa téléphonie, ses SMS, son chat et son mail vocal dans le nuage?", ajoute-t-il.

VoXX réagit à cette tendance avec ses services 'Cloud Voice' qui permettent aux entreprises d'héberger dans le nuage leur infrastructure de télécommunications de manière sûre et évolutive. La plate-forme de VoXX s'articule autour du software du spécialiste suédois des communications unifiées Telepo, alors que les armoires sont louées chez Level 3.

"Nous avons opté pour le software de Telepo, parce qu'il est très évolutif et n'a aucune limite en nombres d'utilisateurs et d'entreprises", ajoute Bauchant.

"L'intégration de la communication fixe et mobile est également très forte chez les Suédois. Les utilisateurs sont non seulement accessibles via un numéro unique, mais ils peuvent aussi déterminer eux-mêmes comment et sur quel appareil ils reçoivent leur texte et leurs messages vocaux, quels que soient la marque ou le type d'appareil."

Aujourd'hui, il y a déjà pas mal d'acteurs sur le marché qui proposent des services à la VoXX (pensons à AlloCloud, VoipTiger ou Ergatel), alors que les opérateurs télécoms classiques évoluent eux également en direction du nuage, afin de pouvoir faire grimper leur ARPU (average revenue per user). Comme VoXX entend-elle se différentier?

" Nous ciblons les revendeurs professionnels qui peuvent vendre nos services dans des packs", poursuit le directeur. "Dans ce but, nous avons conclu un partenariat avec Hexacom (qui propose non seulement des outils PABX de Siemens, mais à présent aussi des services 'cloud'), et nous allons collaborer aussi avec Converge IT, D-Ware et Tune IT."

Les prix par utilisateur et par mois varient de 6,95 à 14,95 euros (en fonction du profil de l'utilisateur). Bauchant envisage surtout la base du marché des PME comme groupe-cible potentiel, "les petites entreprises qui n'ont pas les possibilités de s'acheter du software et du hardware coûteux", mais l'entrepreneur malinois a quand même pu déjà négocier un volumineux accord couvrant 10.000 connexions (en formule 'white-label', il est vrai).

Passeport:

VoXX Cloud Voice
Date de fondation: juin 2012
Effectifs: 5 personnes
Siège social: Malines
Capital: investisseurs privés flamands, investissement d'1 million d'euros minimum.
www.voxxcloud.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires