Une nouvelle appli rend les informations sur les installations techniques désormais accessibles

02/07/18 à 14:57 - Mise à jour à 14:57

Les techniciens qui doivent travailler sur une ligne à haute tension ont le choix : soit emporter des fardes remplies d'informations sur leur installation, soit apprendre tout par coeur au préalable. Avec cette nouvelle plateforme en ligne, le bureau d'ingénieurs house of projects permet d'accéder à l'ensemble des données sur place.

Une nouvelle appli rend les informations sur les installations techniques désormais accessibles

© MVS

Non, il ne s'agit pas d'une équipe de développeurs de logiciels qui a un jour entrevu une belle opportunité et a commencé à développer un logiciel. house of projects maîtrise depuis des années déjà la réalité de terrain du secteur de la haute tension et sait donc mieux que personne ce dont le marché a besoin. "La construction de lignes à haute tension est un secteur qui est encore très peu numérisé, explique Giel Valkeneers du bureau d'ingénieurs. Les informations sur les installations sont souvent encore stockées de manière très dispersée. Du coup, il se révèle particulièrement difficile de rassembler le tout pour le technicien sur le terrain."

Vous l'avez deviné : house of projects a imaginé une solution. Et comme souvent, il s'agit d'une plateforme logicielle, hop on, disponible sous forme d'appli afin que les techniciens puissent y accéder depuis leur tablette sur la ligne ou le pylône à haute tension. "L'appli permet non seulement de visualiser avec précision ce qu'implique la mission, mais aussi de disposer de l'ensemble des informations sur l'installation ainsi que de visualiser le travail à effectuer, explique Valkeneers. De même, l'itinéraire jusqu'à l'installation et un aperçu des points d'évacuation et des hôpitaux à proximité sont accessibles. Et si un problème se pose, une fonction d'appel d'urgence automatique peut être activée, avec envoi de messages push vers d'autres techniciens sur place."

house of projects a lancé l'idée l'année dernière et a développé un projet pilote pour Android avant de le tester à fond avec un utilisateur final. Le code a entre-temps été écrit et le bureau est donc prêt pour l'étape suivante, à savoir la finalisation sous forme de produit minimum viable qui sera testé définitivement à l'automne. "Jusqu'à présent, nous avons tout financé nous-mêmes, tout comme d'autres projets, le tout soutenu par @KBC Start IT, explique-t-on. Mais pour cette phase, nous aurions besoin de 100.000 à 120.000 € supplémentaires. C'est pourquoi nous recherchons un partenaire du secteur pour utiliser le produit et faire office de co-créateur. Nous sommes déjà en discussion avec différents candidats, mais il n'y a pas encore d'engagement formel."

Lorsque le produit sera prêt, house of projects entend le commercialiser sous forme de solution SaaS via son propre réseau - avec à nouveau l'avantage de connaître le secteur. "Il sera possible d'utiliser le produit moyennant un montant mensuel par utilisateur", poursuit Valkeneers qui envisage d'ores et déjà des débouchés en dehors du secteur de la haute tension. "En fait, notre plateforme convient à n'importe quelle infrastructure réseau, donc également la basse tension, mais aussi les conduites de gaz, la production d'énergies renouvelables et même les chemins de fer ou le réseau routier - je songe par exemple au projet Oosterweel d'Anvers. Mais commençons par le commencement : nous voulons d'abord nous imposer sur le marché belge de la haute tension, puis nous envisagerons la suite. Cela dit, je ne vois aucune raison de ne pas pouvoir également utiliser cette solution à l'étranger."

house of projects

Siège social: Merchtem

Nombre d'associés: 3

En quête de capitaux supplémentaires?: oui, environ 120.000 euros pour finaliser un produit minimum viable, à la recherche d'un candidat-client comme co-créateur.

Site web:www.houseofprojects.be

En savoir plus sur:

Nos partenaires