Une brasserie, incubateur de loisirs numériques

11/10/12 à 15:36 - Mise à jour à 15:36

Source: Datanews

La brasserie De Hoorn, berceau de Stella Artois à Louvain, se mue en un incubateur et en un bouillon de culture pour 'Creative Minds'.

Une brasserie, incubateur de loisirs numériques

La brasserie De Hoorn, berceau de Stella Artois à Louvain, se mue en un incubateur et en un bouillon de culture pour 'Creative Minds'.

Sept entrepreneurs de la région de Louvain ont mis en oeuvre ce projet avec un budget de quelque 10 millions d'euros. Les chefs de file sont Pieter Goiris et Werner Camps, CEO et COO de l'agence de publicité numérique Boondoggle.

Celle-ci va déménager bientôt tout en haut d'un bâtiment magnifiquement restauré d'une superficie de 10.000 m². Parmi les autres initiateurs, l'on trouve aussi le juriste de Telenet Dieter Nieuwdorp et le parlementaire européen Said El Khadraoui.

Creative Minds offre de l'espace à de jeunes entreprises créatives et innovantes dans cet immeuble brassicole historique. Elle se veut être aussi un incubateur pour les startups qui s'occupent de loisirs numériques ('digital entertainment'). Aujourd'hui, une dizaine de ces entreprises y sont déjà actives.

Il s'agit de New Solid, Vliegwerk, Monkube, Apps Only, ShiftN, Sander Claes, Vector Bross, Altera et Bonkers. De Hoorn offre en outre un site de 'coworking' où l'on peut louer un espace sur une base mensuelle.

De Hoorn a reçu 250.000 euros de subsides de la part de l'Agentschap Ondernemen flamande. Dans les plans initiaux qui remontent à cinq ans, il était prévu que le site soit encore étendu de 5.000 m² supplémentaires. Cela se fera à un stade ultérieur.

Nos partenaires