TriPhase : Energie: priorité à l'innovation

31/08/07 à 16:00 - Mise à jour à 15:59

Source: Datanews

"Nous ne voulions pas chaque fois réinventer la roue dans le domaine de l'électronique énergétique." TriPhase a ainsi vu le jour en octobre 2006 en tant qu'entreprise dérivée d'Electra, le département énergie de la KU Leuven. Cette jeune pousse a imaginé un système associant logiciel et matériel en vue de rendre les nouveaux développements en conversion énergétique aussi efficaces et rapides que possible. Frederik Loeckx, CEO. "La frustration due aux longs cycles de développement a pendant 5 à 6 ans fait mûrir l'idée d'améliorer l'efficacité de ce processus. Finalement, avec 4 personnes ayant chacune diverses compétences, nous disposions d'assez d'atouts pour mener à bien notre projet."

"Nous ne voulions pas chaque fois réinventer la roue dans le domaine de l'électronique énergétique." TriPhase a ainsi vu le jour en octobre 2006 en tant qu'entreprise dérivée d'Electra, le département énergie de la KU Leuven. Cette jeune pousse a imaginé un système associant logiciel et matériel en vue de rendre les nouveaux développements en conversion énergétique aussi efficaces et rapides que possible. Frederik Loeckx, CEO. "La frustration due aux longs cycles de développement a pendant 5 à 6 ans fait mûrir l'idée d'améliorer l'efficacité de ce processus. Finalement, avec 4 personnes ayant chacune diverses compétences, nous disposions d'assez d'atouts pour mener à bien notre projet."

Moins d'un an plus tard, la première version du produit est quasiment terminée. "Deux universités font déjà tourner des versions d'essai, déclare Loeckx. En outre, nous sommes déjà en phase de recherche dans 2 entreprises. Un troisième projet industriel est proche." La commercialisation pour le monde académique s'effectue provisoirement encore en interne. Pour les entreprises, la vente des produits dépend cependant d'un projet d'intégration "et à cette fin, nous avons besoin de davantage de ressources. Il serait par conséquent intéressant d'évoluer en quelques années vers un réseau de revendeurs à valeur ajoutée."

"Nous n'avons pas eu le moindre problème à trouver le capital de départ et nous aurions même pu récolter davantage que les quelque 400.000 EUR reçus, explique encore Loeckx. Mais nous voulions pouvoir continuer à sentir la pression du marché et conserver notre orientation clients." Même si Loeckx parle de la concurrence de l'allemande dSPACE, c'est de la part des clients et plus précisément du monde académique qu'il ressent la plus forte concurrence. "Notre produit peut représenter un gain de temps de neuf mois au niveau du développement. Pour les entreprises, il s'agit là d'un choix évident, mais nous devons encore faire comprendre aux universités que pour une fois, elles ne doivent pas tout développer elles-mêmes."

TriPhase est plutôt ambitieuse. "Au cours de notre première année, nous devrions réaliser un chiffre d'affaires de 400.000 EUR, et je me fais fort d'y arriver, voire dele dépasser. L'année prochaine, nous devrions atteindre le double. A un horizon de 5 ans, nous devrions atteindre 3 millions EUR avec une vingtaine de personnes. Idéalement bien sûr..."

Nom: TriPhaseSiège: Louvain (Heverlee)Année de fondation: 2006Personnel: 5 (à la recherche d'une 6e personne)Investissements et/ou subsides:IWT: subsidesParticipatiemaatschappij Vlaanderen: prêt subordonnéAllegro Investment Fund, Gemma Frisius II, ELECTA: 325.000 EUR

Nos partenaires