TNS: Futur leader de la localisation des personnes?

13/12/12 à 14:30 - Mise à jour à 14:30

Source: Datanews

Dans le secteur de la géolocalisation comme dans d'autres domaines technologiques, les solutions les plus simples sont souvent les meilleures.

TNS: Futur leader de la localisation des personnes?

Dans le secteur de la géolocalisation comme dans d'autres domaines technologiques, les solutions les plus simples sont souvent les meilleures.

C'est ce que semble avoir bien compris la start-up liégeoise The New Sentinel (TNS), qui a développé une solution d'apparence simplissime de localisation des personnes, qui se veut non-intrusive. Ce dernier point est loin d'être un détail.

"Les 3 fondateurs, Benoît Bolland, Caroline Crémers et Ludovic Andreacola, se sont rendu compte que le besoin de localiser du personnel sur le terrain est bien présent dans nombre d'entreprises - tant pour des raisons légales que pour des motifs de saine gestion du personnel - mais que cela est bien difficile à mettre en oeuvre, davantage pour des raisons humaines que techniques."

"En effet, le personnel n'accepte pas d'être localisé avec des systèmes de géolocalisation trop intrusifs comme le sont par exemple les systèmes de 'track & trace' utilisé pour les véhicules," explique le CEO Christophe Caudron.

La solution de TNS veut du coup se différencier par sa simplicité, son coût abordable et surtout son respect de la vie privée. Côté hardware, la solution repose sur un émetteur My Position, sorte de pointeuse à distance sur laquelle le travailleur mobile pousse lorsqu'il est bien arrivé à destination. Côté logiciel, une plateforme dans le cloud qui collecte les infos envoyées par les différents émetteurs. L'application peut être intégrée via une API à des systèmes de gestion du temps. Le système est breveté depuis mai 2012.

En plus des tests de faisabilité technique, d'études de marché et d'études juridiques, des tests pilotes ont été effectués auprès de la division SecuRail de la SNCB holding. "Avec des résultats concluants", selon Christophe Caudron. La solution aurait notamment l'assentiment des organisations syndicales, un point à ne pas négliger.

TNS est occupée à finaliser le développement du produit avant d'en lancer la commercialisation et la production à grande échelle dans les prochains mois. Son ambition ? "Etre leader dans la localisation de personnes en Belgique dans les 12 mois et nous faire une belle place en Europe dans les 2 ans."

TNS bénéficie du soutien de l'AWT, de Novallia (un prêt à l'innovation), du fonds d'investissement privé Internet Attitude (apport en expertise et en capital), et de l'incubateur WSL, où elle est d'ailleurs hébergée.

Passeport : Nom : The New Sentinel (TNS), www.thenewsentinel.be
Fondée en: 2010
Siège : Liège (Parc Scientifique à Angleur)
Effectifs : 7 personnes
Capitaux : 65% de fonds propres, 35% provenant d'investisseurs privés (dont Internet Attitude).

En savoir plus sur:

Nos partenaires