T-Mining sécurise le transport portuaire avec la chaîne de blocs

09/06/17 à 09:00 - Mise à jour à 08/06/17 à 14:53

Source: Datanews

Il est difficile de transférer des informations si vous n'avez pas pleinement confiance en l'autre partie ou si vous ne savez pas comment l'information sera utilisée par la suite. La chaîne de blocs peut apporter une solution, comme l'a compris la start-up anversoise T-Mining qui l'exploite pour améliorer le trafic de conteneurs dans et autour du port d'Anvers.

Si la chaîne de blocs représente une technologie relativement nouvelle, bien qu'elle soit à la base de l'argent crypto de bitcoin notamment, son évolution est extrêmement rapide. " Pour la première fois, on dispose d'une technologie permettant de ne plus stocker l'information de manière centralisée, mais à différents endroits simultanément, explique Nico Wauters, CEO de T-Mining. En exigeant à chaque fois des attestations lorsque quelque chose change, à n'importe quel endroit où se trouve l'information, il s'agit d'une technologie incroyablement sécurisée et qui permet même d'échanger ou de transmettre des actifs. Celui qui donne un bitcoin à un autre n'en a plus de copie dans sa boîte, cette monnaie a disparu. C'est cette idée que nous voulons appliquer à l'ensemble du trafic de données,...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez tous les articles Datanews gratuitement

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré

Nos partenaires