Réalisez à bon compte des vidéos d'animation avec Moovly

30/08/13 à 10:52 - Mise à jour à 10:52

Source: Datanews

Moovly entend démocratiser le tournage et la publication de petits films d'animation. C'est fin de cette semaine que la plate-forme internet du starter belge sera lancée sur le marché.

Réalisez à bon compte des vidéos d'animation avec Moovly

Moovly entend démocratiser le tournage et la publication de petits films d'animation. C'est fin de cette semaine que la plate-forme internet du starter belge sera lancée sur le marché. Moovly est une application en ligne permettant aux entreprises et aux particuliers sans connaissance préalable de créer du contenu multimédia. L'outil répond à la demande sans cesse croissante de vidéos animées et au besoin de meilleures présentations audiovisuelles dans les entreprises et instituts d'enseignement.

L'idée de l'application a germé dans les bureaux d'Instruxion, l'agence de communication numérique de Geert Coppens, un ancien serviteur de Cisco. Instruxion réalise de petits films d'animation pour de grandes sociétés telles Electrabel, SAP, Kinepolis et Atlas Copco.

Comme le prix de ce genre de films peut grimper très vite (il n'est pas rare qu'on en arrive à 15.000 euros pour quelques minutes), la demande de méthodes plus rapides et surtout plus économiques de création, mise à jour et partage d'animations a crû. L'équipe d'Instruxion a donc préparé pendant un an et demi une application à la fois solide et conviviale, et la start-up va à présent la lancer sur le marché.

"Les entreprises dépensent beaucoup d'argent dans les actifs numériques, comme les films, formations et animations", explique Brendon Grunewald, un Sud-Africain naturalisé belge, co-fondateur de Moovly. "Le problème, c'est que ce contenu est peu utilisé et qu'il est malaisé après coup d'en changer encore certaines choses, ce qui se traduit par un retour sur investissement limité."

Moovly permet par contre de réaliser des vidéos d'entreprise, présentations de produit, didacticiels et bannières de manière à la fois économique et flexible. Les objets et sonorités de la bibliothèque Moovly (voire des fragments vidéo, images et sons d'une archive propre) sont amenés par glisser-déposer sur une ligne du temps, où ils peuvent être traités à volonté. L'interface a été maintenue la plus simple possible pour faciliter le travail même des utilisateurs sans expérience.

La petite entreprise démarrera avec une version de base gratuite et avec un pack Plus offrant des fonctions supplémentaires (pour 7 euros par mois). Dans un stade ultérieur, un pack Pro et une version Business viendront s'y ajouter, qui seront plus chers et pour lesquels certaines restrictions comme une limitation des animations à dix minutes, seront supprimées. En outre, Moovly peut être aussi adaptée au style de l'entreprise et ce, tant au niveau des couleurs, des polices de caractères qu'à celui d'une bibliothèque propre avec des objets d'animation sur mesure.

"Nous allons lancer sur le marché le même produit de différentes manières", approuve l'autre co-fondateur Geert Coppens. "Nous nous adresserons certes au grand public, mais aussi aux spécialistes du marketing et aux agences, ainsi qu'aux grandes sociétés. Le potentiel ne manque donc pas."

Expérience L'équipe qui a conçu Moovly, n'est pas composée de 'jonkies', mais bien d'entrepreneurs qui ont déjà fait leurs preuves. Geert Coppens a cofondé Instruxion il y a plus de 10 ans déjà, et son collègue et entrepreneur 'sériel' Brendon Grunewald a en 2003 encore vendu l'une de ses petites entreprises (le spécialiste des bornes wifi Sinfilo) à Telenet.

C'est du reste chez Telenet aussi que Grunewald a fait la connaissance de Jan Vorstermans, l'ex-directeur d'exploitation de l'entreprise télécoms. Ce même Vorstermans qui investit à présent dans Moovly conjointement avec quelques autres 'angels'. En tout, la petite entreprise a réussi à récolter déjà 600.000 euros, et Grunewald se targue du fait qu'une phase de capitalisation de 2 millions d'euros suivra rapidement.

"Nous avons besoin de capital-risque pour pouvoir croître plus vite", ajoute-t-il encore. "Si nous voulons continuer de précéder nos concurrents tels l'outil de présentation Prezi, nous devons faire vite et ouvrir dans les plus brefs délais un bureau de vente et de marketing aux Etats-Unis. Heureusement, nous sommes sur ce plan entendus par des capital-risqueurs britanniques et américains."

www.moovly.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires