Reaklab: création de site for the rest of us

06/05/11 à 16:44 - Mise à jour à 16:44

Source: Datanews

Créée en 2010, Reaklab est la formalisation d'activités de développements Web qu'ont menées, dès leurs études, deux des trois fondateurs, Romain Carlier et Thomas Lété.

Reaklab: création de site for the rest of us

Créée en 2010, Reaklab est la formalisation d'activités de développements Web qu'ont menées, dès leurs études, deux des trois fondateurs, Romain Carlier et Thomas Lété.

"Sept à huit ans d'expérience, chacun", alors que la moyenne d'âge du trio de fondateurs est de 21 ans. Pas banal. Aujourd'hui encore, lorsqu'ils parlent de ce qui fait leur différence, les deux acolytes invoquent cette expérience précoce, "synonyme de dynamisme et de réactivité" (d'où le nom Reaklab), "une aptitude à injecter du sang frais dans ce secteur et à garantir une image de fraîcheur aux clients qui nous font confiance", souligne Thomas Lété. Quant à Romain Carlier, il aime se qualifier de "perpétuel étudiant en front-end engineering".

La jeune société a mis deux fers au feu pour ses débuts: d'une part, des prestations de développement, hébergement et infogérance de sites Web et d'assistance à la gestion de réputation en-ligne pour un public d'entreprises et de gros indépendants; de l'autre, la mise au point et l'offre d'une plate-forme Wikeo (www.wikeo.be). Cette solution en-ligne, hébergée par Reaklab, permet "à quiconque, néophyte au connaisseur, de créer rapidement et aisément son site Web, sans formation préalable". L'interface est volontairement simple et s'accompagne d'une aide en ligne permanente avec 'infobulles', chat et tutoriels vidéo.

"C'est un peu l'équivalent de WordPress mais en plus visuel. WordPress a été conçu avant tout comme un moteur de création de blogs même s'il permet aussi de créer des sites Web. Notre plate-forme vise d'emblée les sites Web et est plus conviviale. L'interface permet, dès l'injection de contenus, de voir à quoi ressemble le site". S'y ajoutent quelques modules permettant de générer une interaction directe avec les internautes: blog, livre d'or, partage sur Facebook ou Twitter.

Cible du service Wikeo: les particuliers, associations et PME n'ayant que peu de moyens, pas de spécialiste Web mais un besoin évident "de ne pas être absent du Net."

Preuve que Wikeo vise un vaste public: le service de base est gratuit (la rentabilisation viendra des publicités en-ligne). Le site créé doit alors rester modeste: 25 pages, un espace photo utile (compressé) de 20 Mo. Les formules payantes (exemptes de pub) restent abordables: 3 euros par mois pour un nombre illimité de pages et un espace de 500 Mo; 10 euros pour une formule incluant enregistrement du nom de domaine, optimisation au référencement et jusqu'à 1 Go (extensible). A terme, l'interface devrait autoriser la création de sites plus complexes.

Lancé en février 2011, le service Wikeo compte déjà près de 7.000 utilisateurs.

Côté création sur mesure pour entreprises, Reaklab a par exemple séduit le Microsoft Innovation Center montois (réalisation du blog du MIC, du site des événements BoostCamp), le centre d'innovation Euro Green IT (nouveau site Internet en préparation) ou Educadomo.

Passeport Dénomination: Reaklab www.reaklab.com - www.wikeo.be Siège: Mons Année de création: 2010 Effectifs: 3 personnes Financement: fonds propres

En savoir plus sur:

Nos partenaires