Quivr convertit toutes les infos utiles pour l'étudiant au format de poche

17/11/17 à 12:23 - Mise à jour à 12:22

Source: Datanews

Convertir tous les renseignements utiles pour un étudiant en une seule et même appli pratique: voilà une idée tellement simple qu'on se demande pourquoi elle ne s'était pas encore réalisée, avant que Quivr y pense. Solidement ancrée à Louvain et à Gand, la startup louvaniste entend à présent conquérir le reste de la Belgique estudiantine. Et une fois que las technique sera fin prête, c'est le reste de l'Europe qui devrait suivre.

Quivr convertit toutes les infos utiles pour l'étudiant au format de poche

© .

Il va de soi qu'il s'agit ici d'une startup s'adressant aux étudiants. L'idée de son fondateur, Jeroen Hermans, c'est que ce qu'on fait soi-même, c'est quand même mieux et que lire des horaires de cours sur un smartphone, ce n'est pas évident. Lors d'un hackathon, lui et quelques amis ont alors trouvé une façon de se concocter un horaire de cours et de l'afficher de manière synoptique. Très vite se sont alors enchaînées diverses fonctionnalités pour aboutir finalement à une appli pratique affichant aussi les heures d'ouverture des bibliothèques universitaires et autres, mais aussi le menu du jour d'un restaurant d'étudiants au choix. Cerise sur le gâteau: on y trouve aussi les derniers potins de la ville estudiantine, principalement au départ du journal des étudiants louvanistes Veto.

Il est clair que Quivr répond à un besoin. Plus de 120.000 utilisateurs enregistrés ont en effet téléchargé l'appli ces dernières années. "Bien sûr, parmi eux, il y a des personnes qui ont entre-temps terminé leurs études", déclare Jeroen Hermans, mais en moyenne, il y a quand même quelque 60.000 utilisateurs actifs sur la plate-forme, dont la plupart étudient à l'Associatie KU Leuven ou à celle de l'UGent. Dans cette dernière ville, nous sommes déjà bien présents aussi, mais notre appli ne fonctionne pas encore avec tout système informatique qui y est utilisé. Chaque orientation d'études n'est donc pas encore couverte."

C'est là que réside le prochain le défi à relever par l'a.s.b.l. "Ces prochains mois, nous allons travailler pleinement sur des améliorations techniques, qui devraient faire en sorte que nous puissions accueillir aisément de nouvelles universités ou écoles supérieures. Au début du second semestre de l'année scolaire, fin janvier, nous devrions être prêts."

Et ce n'est que le début. Un business plan est recherché avec l'aide de Start It @KBC, alors qu'un modèle commercial est déjà sur la table. "Nous prévoyons la possibilité pour les entreprises de poster contre paiement des affichettes à propos par exemple d'une place de stage, d'un emploi ou d'une conférence et ciblant le groupe-cible voulu. Actuellement, nous avons déjà conclu un partenariat avec Deloitte, qui nous a fourni aussi pas mal de feedback utile lors du développement, et un autre avec ING vient tout juste d'être signé."

Quivr est provisoirement mise sur les rails grâce au support précoce de ces entreprises, une situation qu'Hermans ne compte pas changer dans l'immédiat: "Si nous avons un jour besoin de capital pour croître, nous entamerons à coup sûr des négociations avec des personnes intéressées, mais plus nous pouvons poursuivre sur la voie qui est la nôtre pour l'instant, mieux c'est. En tout cas, il y a encore beaucoup de marge. Nous devons encore convaincre l'Universiteit Antwerpen de la valeur de notre système. Ensuite, nous nous tournerons vers la Wallonie et les Pays-Bas, mais le choix dépendra du lieu où nous trouverons des partenaires."

Quivr

Siège social: Leuven

Nombre d'associés: 6

A la recherche de capital supplémentaire?: Non

Site web: www.quivr.be

Nos partenaires