Quick Sensor: Des sièges sensitifs pour révolutionner les salles de cinéma

21/02/08 à 15:00 - Mise à jour à 14:59

Source: Datanews

Nick Vandenbulcke, CEO de Quick Sensor, est rarement dans le pays. Depuis qu'il a pu mettre son idée en application en 2006 au sein du nouveau complexe Kinepolis de Bruges, il parcourt le monde entier pour prêcher 'sa' bonne parole.

Nick Vandenbulcke, CEO de Quick Sensor, est rarement dans le pays. Depuis qu'il a pu mettre son idée en application en 2006 au sein du nouveau complexe Kinepolis de Bruges, il parcourt le monde entier pour prêcher 'sa' bonne parole.

Vandenbulcke a inventé le 'occupancy management system' qui consiste à équiper les sièges des salles de cinéma ou de théâtre de capteurs. Dès que quelqu'un prend place sur un siège, le capteur le signale au système central. Cette information de base ouvre pas mal de possibilités pour l'exploitant du système: disparition des contrôles à l'entrée - car le système permet de repérer tout de suite les resquilleurs - et donc économies potentielles, informations marketing intéressantes à propos des sièges les plus occupés, qui quitte la salle à quel moment, etc.

Kinepolis est déjà accro à la technologie Quick Sensor et utilise le système pour promouvoir son concept 'Open Foyer'. Il s'agit d'un foyer où tout le monde, y compris les gens qui ne viennent pas voir un film, peut se retrouver. Les gens qui vont voir un film peuvent simplement réserver leur siège, sans devoir se dépêcher et sans craindre d'être mal positionnés dans la salle.

Quick Sensor a déjà installé près de 20.000 capteurs. Si le monde du cinéma a été un tremplin inespéré, ce sont surtout les fabricants de sièges qui seront à l'avenir la cible de la 'start-up' ouest-flamande. "Nous avons des contrats en vue pour au moins 110.000 capteurs. On pourrait même atteindre les 210.000 capteurs", explique Nico Vandenbulcke. Les fabricants visés sont le Français Quinette ou l'Américain Irwin Seating Company. Le chef d'entreprise ne veut donner aucune indication de chiffre d'affaires, "car cela pourrait permettre à nos concurrents de deviner le prix de nos capteurs." Nico Vandenbulcke prévoit la grande percée pour bientôt. "Dans mon entreprise précédente, Flocom, nous avons doublé le chiffre d'affaires chaque année. Je veux faire mieux. Selon moi, le tournant sera fin 2008. A partir de ce moment, tout peut aller très vite."

Quick Sensor se prépare par ailleurs à lancer un autre produit. "Le cinéma interactif est l'avenir. En tant que spectateur, vous pourrez déterminer depuis votre fauteuil ce que vous verrez. Et passer commande depuis votre siège ou participer à une enquête d'opinion ne sera plus futuriste."

Nom: Quick Sensor, [www.quicksensor.com]Siège : CourtraiFondation : 2005Effectifs : 10 (doubleront en 2008)Investissements et/ou subsides :- 2007: 1 million EUR + prêt obligataire de 500.000 EUR (Allegro, Arkafund, Vinnof)

Nos partenaires