Proxyclick: Le SaaS du facility management

12/11/10 à 16:29 - Mise à jour à 16:29

Source: Datanews

Fondée en 2004, Proxyclick n'a pourtant entamé ses activités qu'en 2008.

Proxyclick: Le SaaS du facility management

Fondée en 2004, Proxyclick n'a pourtant entamé ses activités qu'en 2008. "Nous avons pris le temps d'écouter le marché. Cette période d'incubation nous a permis de développer, tester et adapter notre produit sans investissement financier trop important", précise d'emblée Gregory Blondeau, directeur et cofondateur avec Laurent Parmentier.

L'idée de départ? Offrir sur le web une série de processus liés au facility management, et dans un premier temps la commande de lunchs par les employés de sociétés. "Notre interlocuteur est le facility manager dont la fonction se professionnalise, mais qui est souvent débordé. Aujourd'hui, ce facility manager se voit proposer deux types d'outils pour gérer son activité: les feuilles Excel qui se multiplient et deviennent incompréhensibles, et des outils de type ERP adaptés, tournant sur des serveurs et nécessitant de la consultance pour l'installation, la maintenance, etc."

"J'avais 30 ans en l'an 2000", sourit encore Blondeau pour illustrer le fait que sa société ait choisi la prudence et le pragmatisme. Et préféré l'approche SaaS - "Sur le modèle de Salesforce.com" - qui offre un accès facile et convivial à l'application, tout en limitant l'investissement initial pour le client grâce au 'pay as you go'.

Désormais, Proxyclick propose 4 modules: la cantine virtuelle pour la gestion de la cantine (son produit historique, avec aujourd'hui près de 15.000 commandes/mois), le catering management (gestion des commandes de repas lors de réunions), la gestion des places de parking et la gestion des visiteurs. A chaque fois, le produit est développé avec un client type. Et sous peu, la société lancera en bêta le module service desk pour la gestion des plaintes relatives aux infrastructures au sens large (par ex. la gestion des interventions sur site, aujourd'hui pour les prestataires internes, mais demain aussi pour les externes). A terme, d'autres modules pourraient s'ajouter, notamment pour la gestion d'une flotte de véhicules (indépendante des sociétés de leasing), la gestion des salles de réunion, complétant ainsi le processus regroupé d'organisation d'une réunion (après l'enregistrement du visiteur, la réservation du parking et du catering). De même, le BtoBtoE sera renforcé, afin de faire davantage collaborer l'employé au processus.

La plate-forme a été développée en Cold Fusion, les serveurs (hébergés à l'extérieur) tournant sous Linux et Apache.

Gregory Blondeau ajoute, sans citer de chiffres précis, que le chiffre d'affaires a été multiplié par 3 entre 2008 et 2009, et le sera par 2 entre 2009 et 2010. L'équipe est elle passée de 2 à 6 personnes, et l'objectif 2011 est de recruter un commercial et un directeur des opérations, outre une extension vers l'étranger.

Passeport Nom: Proxyclick Siège: Saint-Gilles (Bruxelles) Date de création: 2004 Effectifs: 6 personnes Financement: prêt SRIB de 60.000 EUR en 2008, de 120.000 EUR en 2009 (SRIB et bancaire), augmentation de capital de 50.000 EUR en cours, couplé à un nouveau prêt SRIB de 60.000 EUR de la SRIB. Subside IRSIB de 80.000 EUR.

En savoir plus sur:

Nos partenaires