Momads: Une usine à idées pour le monde mobile

25/02/11 à 15:40 - Mise à jour à 15:40

Source: Datanews

"Nous, manquer ce train? Pas question", telle était la conclusion du trio qui constitue aujourd'hui Momads - Wim Vermeulen, Patrice Kerremans et Edwin Speckamp -, lorsqu'ils se sont rencontrés à nouveau voici quelque temps.

Momads: Une usine à idées pour le monde mobile

"Nous, manquer ce train? Pas question", telle était la conclusion du trio qui constitue aujourd'hui Momads - Wim Vermeulen, Patrice Kerremans et Edwin Speckamp -, lorsqu'ils se sont rencontrés à nouveau voici quelque temps.

Par 'ce train', ils voulaient dire le boom mobile actuel. Tous trois se connaissaient déjà depuis longtemps, avant même la bulle internet. Dans les années '90, ils avaient en effet travaillé ensemble dans une entreprise internet, Net it Be, qui fut ensuite rachetée par Alcatel. Chacun d'eux suivit alors son propre chemin: Vermeulen s'en alla chez Ogilvy, d'abord à Bruxelles, puis en Europe de l'Est, alors que Kerremans et Speckamp passèrent entre autres par IBM et les Mutualités Chrétiennes. En créant Momads, ils ont donc sauté sur le train mobile, il y a 6 mois environ. Momads est une agence mobile proposant comme produits finis des sites web, applications et publicités mobiles. "Etant entendu que nous générons les idées pour ces produits et que nous les présentons ensuite aux entreprises, explique Vermeulen. Nous nous chargeons de la stratégie, du concept et de la production finale."

Pour le design, Momads dispose de collaborateurs à Barcelone, et pour la production, la start-up collabore avec 3 entreprises en Europe de l'Est. "Un héritage de mon passé Ogilvy." Vermeulen observe dans le monde mobile le même climat qu'à l'époque de la vogue internet de la fin des années '90. "Les éditeurs d'apps poussent comme des champignons. D'autre part, les grandes agences web se lancent aussi sur le mobile." Momads tente de se différencier des uns et des autres en tant qu'usine à idées. "En outre, il doit y avoir une utilité à tout ce que nous faisons. Chez nous donc, vous ne trouverez pas d'app donnant l'impression de boire un verre issu tout droit de l'iPhone. Nous optons pour le long terme. Comme intégrer plusieurs flux de données utiles dans une seule app pratique par exemple."

Il cogite activement sur une app consacrée au rhume des foins, qui, sur base de données météorologiques et d'informations sur la quantité de pollen, indique quand il faut commencer à prendre son médicament contre cette pathologie. "Voilà exactement ce que nous faisons: créer des apps qui offrent une valeur ajoutée." Momads table sur une croissance rapide, même si Vermeulen ne veut pas citer de chiffres: "Comme nous travaillons avec l'Europe de l'Est pour notre production, notre gestion demeure très légère." L'évolution est assez rapide, puisque Momads dispose déjà en Belgique de noms comme Concentra, Truvo et Kipling dans sa clientèle. Et elle prospecte aussi en Grande-Bretagne. "Ce marché est en avance de 2 ans sur le nôtre. Il ne faut plus y expliquer pourquoi il faut être présent dans le segment mobile."

Passeport Dénomination: Momads Siège: Molenbeek-Saint-Jean Date de création: 2010 Effectifs: 3 personnes Financement: fonds propres

En savoir plus sur:

Nos partenaires