M4S: Plus qu'un saut de... puce

05/10/07 à 16:00 - Mise à jour à 15:59

Source: Datanews

Ivo Vandeweerd, CEO de M4S (prononcez 'm-force'), est sur le point de monter dans l'avion pour les Etats-Unis lorsque nous l'appelons. A la recherche de fonds, de capital-risque pour donner l'élan nécessaire à sa jeune société.

Ivo Vandeweerd, CEO de M4S (prononcez 'm-force'), est sur le point de monter dans l'avion pour les Etats-Unis lorsque nous l'appelons. A la recherche de fonds, de capital-risque pour donner l'élan nécessaire à sa jeune société.

M4S est l'acronyme de 'Multi Mode Multi Media Solutions', une émanation de l'institut de recherche louvaniste Imec. La société est en droit une SA dont le siège est installé à Hasselt, mais est hébergée de fait dans les bâtiments d'Imec, dans le cadre du programme de recherche M4. Sous la direction de Peter Vanbekbergen, plus de 100 chercheurs d'Imec ont planché durant 2 ans sur une nouvelle génération de puces, baptisée 'Software Defined Radio'. "Il s'agit de puces capables de supporter les différents standards sans fil, explique Vandeweerd. Alors qu'il faut aujourd'hui une puce par standard mobile, nous voulons développer une seule puce pour l'ensemble des standards. On imagine bien que les fabricants de GSM, mais aussi les fournisseurs de produits d'électronique grand public, attendent cette technologie avec impatience."

Pour l'heure, la société s'active surtout à récolter du financement, explique Vanderweerd. "Nous avons investi quelque 80.000 EUR et avons obtenu une subvention de l'IWT pour le financement de l'actuelle phase d'étude. Nous avons établi un 'business plan' rigoureux et recherchons la manière de commercialiser notre technologie. Mais l'objectif premier est l'argent."

En cas d'augmentation de capital, Imec pourrait apporter dans la SA la propriété intellectuelle du développement. Un hic de taille cependant: Samsung a également participé au projet de recherche M4 et peut donc exploiter les résultats des recherches, à savoir les puces développées par M4S. "Cela ne réjouit pas les investisseurs. Cela dit, nous connaissons exactement les risques. En outre, Samsung aura des difficultés à commercialiser rapidement cette technologie au risque de condamner ses produits actuels."

M4S table sur une augmentation de capital importante à très court terme. "De l'ordre de 8 millions EUR. Nous espérons convaincre des investisseurs américains, mais aussi la GIMV." Et les choses pourraient s'accélérer: e n 2009, Vanderweerd espère lancer un produit sur le marché. "Nous sommes plus ambitieux que la plupart des entrepreneurs flamands. Ce serait un crime de laisser s'échapper un tel projet."

Nom: M4SSiège: HasseltAnnée de fondation: 2007 Personnel: 4Investissements et/ou subsides:- subsides de l'IWT- recherche d'environ 8 millions EUR

Nos partenaires