"Les Pages d'Or du 21e siècle"

26/02/09 à 09:00 - Mise à jour à 08:59

Source: Datanews

Si vous cherchiez un plombier, un jardinier ou un comptable, la meilleure solution jusqu'ici consistait à consulter les Pages d'Or ou les petites annonces des journaux (gratuits ou payants).

Si vous cherchiez un plombier, un jardinier ou un comptable, la meilleure solution jusqu'ici consistait à consulter les Pages d'Or ou les petites annonces des journaux (gratuits ou payants).

Mais "il s'agit de la méthode du 20e siècle", estime Samuel Devyver, cofondateur avec son frère Micheal du site communautaire skilto.be pour dévoiler et vendre ses compétences sur l'internet. Et quand on lui rétorque qu'il existe déjà de très nombreux sites simulaires, il affirme que Skilto - de l'anglais "skill to" ou "aptitude" - est le premier à proposer "plus de 300 services près de chez soi avec des outils modernes de contact."

"L'idée nous en est venue lors d'un déménagement de Londres à Bruxelles un dimanche, où nous avons éprouvé des difficultés à trouver un plombier et un déménageur", explique Samuel Devyver. Le site offre la possibilité pour le prestataire de service de créer un profil sur mesure et d'afficher photos, vidéos (grâce à un lien YouTube) et données de contact, ce qui permet de se présenter aux clients potentiels. Par ailleurs, il est possible pour le client de donner son avis sur la qualité d'une prestation obtenue, tandis que les outils modernes de contact (réseau social style Facebook, e-mail, skype, forum, Google Maps pour visualiser une offre) sont accessibles. Ce qui permettra par exemple de s'accorder sur un prix avant le début d'une prestation. Ou encore de créer un forum d'entraide. Et à terme, il sera même possible d'obtenir par SMS une offre de service postée sur le site.

"Nous voulons nous différencier par les aspects communautaire et par la convivialité", précise encore Samuel Devyver qui considère les sites "concurrents" comme statiques.

Pour l'instant, le site recense donc quelque 300 services différents et se limite à la Belgique (francophone), mais les initiateurs du projet ont déjà lancé (en test) des sites similaires en France et en Suisse, alors que la Grande-Bretagne et les Etats-Unis seront attaqués à la mi-2009, le cas échéant avec l'apport financier de business angels. Autre évolution prévue: la disponibilité du site en néerlandais.

Le site a été développé en interne avec PHP et MySQL et est hébergé sur un serveur dédié, mais l'achat de serveurs supplémentaires est d'ores et déjà envisagé.

L'accès au site est gratuit pour les particuliers, mais Samuel Devyver envisage, à partir de juin prochain, de faire payer les entreprises une dizaine d'euros par mois pour poster leur profil. "Notre but désormais est d'atteindre une masse critique suffisante" et de profiter du feedback des utilisateurs pour améliorer encore le site.

Nom: Skilto, [www.skilto.com]Siège: BruxellesDate de création: janvier 2009 Effectifs: 2 personnesInvestissements et/ou subsides: fonds propres

Nos partenaires