Le top du développement pour le matériel numérique

13/02/09 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

Au cours de leurs recherches de doctorat à l'Université de Gand, Philippe Faes et Hendrik Eeckhaut ont à la fois écrit des logiciels et conçu du matériel.

Au cours de leurs recherches de doctorat à l'Université de Gand, Philippe Faes et Hendrik Eeckhaut ont à la fois écrit des logiciels et conçu du matériel.

Dans ce cadre, ils ont remarqué une disparité flagrante entre les outils disponibles pour les deux activités. Eeckhaut préciser: "Pour le développement logiciel, nous avions des outils comme Eclipse avec des fonctions telles que la saisie semi-automatique intelligente, le feedback direct en cas de problème et le "réusinage", autant d'éléments qui ont dopé notre productivité et amélioré la qualité du code. En revanche, nous ne disposions pas de cette aide pour la conception de matériel. Mention "Peut mieux faire!" C'est la raison pour laquelle nous planchons désormais sur l'environnement de développement ultime pour la création de matériel numérique, une approche comparable à celle de Visual Studio et d'Eclipse pour les développeurs de logiciels. Cet environnement permettra aux créateurs de matériel numérique de se concentrer sur le volet créatif de la conception."

À l'origine, Faes et Eeckhaut entendaient concrétiser leur idée comme projet postdoctoral. Grâce à SO Kwadraat et à Bryo, une initiative de l'organisation patronale flamande Voka axées sur les jeunes entrepreneurs, les deux ingénieurs ont toutefois décidé de lancer l'entreprise Sigasi. "Nous pouvions ainsi garder tous les IP au sein de l'entreprise et définir notre cap en totale indépendance", explique Eeckhaut. SO Kwadraat les a mis en contact avec Jan Decaluwe, cofondateur du créateur de puces Easics et consultant indépendant depuis 2006. "Jan a engrangé une expérience considérable en création et entreprise numériques, et nous aide à temps partiel à arrêter les bons choix en termes de stratégies et de technologies."

Pour le moment, six entreprises évaluent une démonstration technologique de Sigasi. Selon Eeckhaut, les premières réactions sont d'ores et déjà enthousiastes. "Nous avons également déjà présenté notre technologie aux investisseurs. Nous recherchons actuellement des capitaux pour poursuivre le développement et pour la commercialisation de notre produit." Au terme de cette recherche de capital, Eeckhaut et Faes entendent élargir la fonctionnalité de leur outil et lancer une version web au milieu de l'année. "Nous recherchons également un entrepreneur chevronné comme nouveau CEO, de sorte que Philippe et moi puissions nous concentrer sur notre coeur de métier : la technologie."

PasseportNom: Sigasi, http://www.sigasi.comSiège: GandDate de création: janvier 2008 Effectifs: 2Investissements et/ou subsides:- Subside IWT type 6 : 60 000 EUR- Prêt subordonné chez Vinnof: 60 000 EUR

Nos partenaires