Le startup Lookout aspire à des appareils mobiles sûrs

13/09/12 à 16:52 - Mise à jour à 16:52

Source: Datanews

La sécurité des smartphones a vu le jour quasiment en même temps que la fondation de Lookout.

Le startup Lookout aspire à des appareils mobiles sûrs

La sécurité des smartphones a vu le jour quasiment en même temps que la fondation de Lookout. John Hering et les autres co-fondateurs de Lookout avaient fait parler d'eux lorsqu'ils avaient littéralement mis au grand jour une brèche dans Bluetooth, alors qu'ils étaient encore étudiants. Ils avaient en effet créé un appareil avec lequel ils pouvaient explorer à grande distance (jusqu'à 1,5 km environ) les appareils Bluetooth. Ils publièrent ensuite à l'occasion d'une remise d'Oscars une liste des GSM non sécurisés de stars présentes aux abords du tapis rouge.

Résultat: ils furent eux-mêmes mis sous les feux de la rampe, ce qui leur valut l'intérêt d'opérateurs télécoms, mais aussi d'investisseurs financiers. Aujourd'hui, Lookout Mobile Security (autrefois Flexilis) de San Francisco (où l'entreprise a déménagé sur les conseils d'un homme d'affaires doublé d'un 'mentor') a déjà récolté quelque 75 millions de dollars auprès de bailleurs de fonds aussi connus qu'Andreessen Horowitz, Khosla Ventures et Trilogy Equity Partners.

En outre, elle s'est déjà attiré des partenaires comme Sprint, T-Mobile et Deutsche Telecom. Au niveau mondial, Lookout compte 20 millions d'utilisateurs tant d'une version gratuite de son produit que d'un modèle professionnel (avec abonnement mensuel). L'entreprise a elle-même vu son personnel passer de 10 à 100 personnes.

Lookout a également fait oeuvre de pionnier dans la sécurisation des appareils mobiles sous Android (et plus tard sous iOS) contre les applis mal intentionnées.

L'année dernière, l'entreprise aurait recensé quelque 1.000 applications Android engendrant des menaces virales. Ce qui est étonnant, c'est que Lookout utilise pour ce faire notamment des données collectées sur les appareils des utilisateurs eux-mêmes, si ces derniers l'autorisent. Tout cela est regroupé dans une base de données Mobile Threat Network qui contient des informations sur les applications dangereuses et qui prévient l'utilisateur lorsqu'il rapatrie l'une de celles-ci.

Entre-temps, l'entreprise a encore étendu son offre à des services comme la localisation (et l'effacement) d'appareils égarés, le backup et la gestion des appareils mobiles. En même temps, le site www.mylookout.com prodigue aussi toute une série de conseils sur une utilisation plus sûre des appareils mobiles, mais aussi des mises en garde à propos de nouvelles menaces.

John Hering de Lookout accumule également les distinctions en étant candidat sur la liste des '30under30 Coolest Young Entrepreneurs 2012' d'Inc., sur celle de '40 under 40: ones to watch' de Fortune et en étant lauréat des '35 innovators under 35' de Tech Review du MIT.

En savoir plus sur:

Nos partenaires