L'IBBT va lancer un espace de 'coworking' pour étudiants ICT

09/02/12 à 17:39 - Mise à jour à 17:39

Source: Datanews

A partir du 30 mars, l'IBBT mettra un espace multifonctionnel à la disposition des étudiants ICT et des jeunes entrepreneurs actifs dans l'écosystème de l'institut. "Le 'Start-up Garage' doit surtout devenir un endroit agréable pour travailler", déclare Lisa Pattyn de l'IBBT.

L'IBBT va lancer un espace de 'coworking' pour étudiants ICT

A partir du 30 mars, l'IBBT mettra un espace multifonctionnel à la disposition des étudiants ICT et des jeunes entrepreneurs actifs dans l'écosystème de l'institut. "Le 'Start-up Garage' doit surtout devenir un endroit agréable pour travailler", déclare Lisa Pattyn de l'IBBT. Où les étudiants UCT doivent-ils se réunir, lorsque leurs kot sont trop petits? Et les jeunes entrepreneurs qui n'ont pas encore de lieu de travail fixe, à quoi doivent-ils donc se raccrocher? Quiconque habite à Gand ou dans les environs, pourra à partir du mois de mars se tourner vers le tout nouveau 'Start-up Garage' de l'Interdisciplinair instituut voor BreedBand Technologie, un espace de 'coworking' multifonctionnel qui pourra accueillir une cinquantaine de personnes.

"Le Start-up Garage est une initiative très facile d'accès par laquelle nous souhaitons offrir aux étudiants ICT et aux jeunes entrepreneurs actifs dans l'écosystème de l'IBBT un endroit où ils pourront travailler en tout sérénité sur leurs projets", explique Lisa Pattyn, Entrepreneurship Program Manager à l'IBBT. "L'idée émane en fait de quelques ingénieurs en sciences informatiques, dont le kot était devenu trop exigu."

Physiquement, le Start-up Garage sera hébergé dans l'un des espaces de l'incubateur iCubes, à proximité immédiate de l'IBBT. "De cette façon, les personnes intéressées resteront dans le coin, ce qui permettra de générer une interaction intéressante", ajoute Pattyn.

Pour les étudiants actifs dans la branche ICT, travailler dans le Start-up Garage sera gratuit. Il en ira de même pour les jeunes entrepreneurs qui suivent un trajet iBoot ou iStart de l'IBBT. "Pour les externes, nous allons élaborer un modèle tarifaire comparable à celui du Coworking Space du BetaGroup bruxellois", déclare-t-on.

Ceci dit entre parenthèses, l'accent restera mis sur les étudiants. "L'objectif n'est pas de faire quelque chose du genre Bar d'Office, les espaces de 'coworking' mis en oeuvre à l'initiative de Flanders DC pour les indépendants et les entreprises d'une seule personne", suggère Pattyn. "Notre groupe cible est différent. Il s'agit des élèves ayant des idées d'entreprenariat ICT et des personnes de notre propre réseau."

G-Flux Ceux que l'on retrouvera à coup sûr dans le Start-up Garage à partir de mars, ce sont les six initiateurs de G-Flux, une start-up en devenir qui développe une plate-forme numérique pour pouvoir créer rapidement de nouvelles applications pour smartphones. BikeFlux, la première application produite sur la plate-forme mobile, est une appli pour vélo basée GPS et équipée de la navigation, de statistiques de courses et de fitness que les utilisateurs peuvent partager en ligne avec leurs amis.

"Les étudiants en sciences informatiques à l'initiative de G-Flux reçoivent entre-temps déjà un financement avant-coureur de la part de l'IBBT", conclut Pattyn. "Ces jeunes sont en train d'être activement informés sur les formes et structures de création, ainsi que sur la façon dont tout cela fonctionne. En interne, ils assument à leur tour l'événement de team building Bike to the Moon, par lequel tous les membres de notre staff et des chercheurs peuvent se rendre virtuellement sur la lune en vélo."

En savoir plus sur:

Nos partenaires