Jini: un réseau social focalisé sur les données personnalisées

14/06/12 à 15:56 - Mise à jour à 15:56

Source: Datanews

Jini est un réseau social mobile qui offre aux utilisateurs des informations personnalisées et leur indique des opportunités intéressantes dans les environs. "Nous oscillons dans les environs de Foursquare et Facebook, à cette différence près que notre algorithme ne retient que des données pertinentes et se veut être plutôt un assistant virtuel personnel."

Jini: un réseau social focalisé sur les données personnalisées

Jini est un réseau social mobile qui offre aux utilisateurs des informations personnalisées et leur indique des opportunités intéressantes dans les environs. "Nous oscillons dans les environs de Foursquare et Facebook, à cette différence près que notre algorithme ne retient que des données pertinentes et se veut être plutôt un assistant virtuel personnel." Argus Labs est une startup anversoise qui s'occupe de 'data mining' et de d'apprentissage machine. Le réseau social mobile Jini constitue sa première création. Jini est une application de détection pour Android (iOS suivra après l'été) qui apprend qui vous êtes et qui, sur base de vos préférences, de votre comportement et de votre entourage social, vous présente des choses intéressantes et personnalisées dans votre environnement immédiat.

Ces 'choses' peuvent être des... personnes ayant des intérêts similaires aux vôtres, des endroits qui vous conviennent, parce qu'ils en complètent d'autres que vous avez déjà visités, des ristournes importantes, etc. "Ce qui nous rend uniques, c'est l'algorithme que nous avons conçu chez Argus Labs", explique Stefanie Gubbi, spécialiste en marketing. "Il en résulte que l'appli ne présente que des propositions pertinentes à l'utilisateur."

L'algorithme exploite les données que les utilisateurs eux-mêmes génèrent sur la plate-forme, même s'il est aussi lié à Facebook, Twitter et Foursquare. L'apprentissage machine y est lié aux données des capteurs ambiants dans les appareils mobiles. "Nous voulons rendre l'enregistrement plus intelligent que chez Foursquare et Facebook", ajoute Gubbi. "Nous sommes particulièrement fiers de pouvoir aller au-delà du check-in."

"Après un certain temps, l'objectif sera même de semi-automatiser ce processus. Afin que les utilisateurs ne doivent plus se concentrer que sur le 'social sharing' et la découverte de nouvelles choses. Je ne pense pas que cela puisse poser un problème de confidentialité. Pour tout ce que Jini fait, les utilisateurs doivent donner explicitement leur autorisation."

Actuellement, une intégration est prévue avec Facebook, Twitter et Foursquare. L'on peut s'y connecter avec son compte Facebook, et toutes les opérations peuvent être partagées sur le réseau de Zuckerberg. L'équipe à l'initiative de Jini espère pouvoir à plus long terme gagner de l'argent en concluant des accords, notamment publicitaires, mais pour l'instant, ces possibilités ne sont pas encore prévues sur la plate-forme.

"Concentrons-nous d'abord sur l'application même", déclare Filip Maertens, le CEO. "Gagner de l'argent, ce sera pour après, même si peux dire dès maintenant que cette année encore, nous expérimenterons un modèle innovant qui permettra à nos utilisateurs d'arrondir eux aussi leurs fins de mois."

La version 'closed beta' de Jini sera présentée lundi soir à Londres à l'occasion de LeWeb. A partir du 18 juin, les utilisateurs enregistrés pourront la télécharger et l'évaluer. Le nombre d'enregistrements sera cependant restreint dans cette première phase. La version bêta publique est prévue d'ici un mois.

Passeport Dénomination: Argus Labs Siège: Anvers Année de fondation: 2011 Effectifs: 9 personnes Financement: moyens propres du fondateur Filip Maertens et de l'angel investor Gregory Torfs, occupés à une deuxième phase de capitalisation aux Etats-Unis et à Singapour à l'évaluation provisoire de 3M Euro. www.arguslabs.be et www.getjini.com

Nos partenaires