Idealabs veut être présent au niveau européen

08/08/13 à 14:37 - Mise à jour à 14:37

Source: Datanews

L'accélérateur anversois Idealabs fait depuis début juillet partie de l'Accelerator Assembly, un réseau européen qui propage la connaissance des startups web et des programmes de support, met des acteurs en contact et partage les meilleurs pratiques.

Idealabs veut être présent au niveau européen

L'accélérateur anversois Idealabs fait depuis début juillet partie de l'Accelerator Assembly, un réseau européen qui propage la connaissance des startups web et des programmes de support, met des acteurs en contact et partage les meilleurs pratiques. L'Accelerator Assembly est une composante d'un nouveau plan d'action ambitieux de la Commission européenne qui entend promouvoir et stimuler l'entreprenariat. A côté de l'Assembly, des awards par exemple sont aussi organisés pour les entrepreneurs web, et de l'argent est aussi libéré pour des initiatives de 'crowdfunding' (financement participatif) et des capital-risqueurs. La commissaire européenne en charge de l'Agenda Numérique, Neelie Kroes, a débloqué 100 millions d'euros pour le programme.

L'Assembly même a été créé afin de rapprocher les accélérateurs, de diffuser la connaissance, de faire de la recherche selon le potentiel de croissance des starters, et d'orienter le débat stratégique. Le climat pour les entrepreneurs web pourra ainsi lentement s'améliorer au sein de l'Union européenne.

"Depuis le début, nous sommes activement à la recherche de contacts sur la scène européenne des startups", explique Cedric Deweeck d'Idealabs.

"Nous trouvons cela extrêmement important vis-à-vis de nos starters. Nous nous rendrons bientôt à Londres pour tenir une présentation chez Springboard/Techstars. Nos startups auront ainsi l'opportunité de se trouver dans le concentrateur européen des startups par excellence."

"Ce qui nous intéresse surtout, ce sont les possibilités de croissance après l'accélérateur", insiste Deweeck. "Pour cela, un réseau international d'investisseurs, d'espaces de 'coworking' et de bureaux juridiques s'avère essentiel."

"Nous avons déjà fortement étendu notre propre réseau en dehors des frontières nationales, mais en faisant partie de l'Accelerator Assembly, ce réseau va devenir considérablement plus vaste encore, et nos startups pourront donc croître plus rapidement au niveau européen."

Subsides européens

Un autre avantage - pas dénué d'importance -, c'est qu'il sera bientôt possible de recevoir des subsides européens pour votre startup via Idealabs. "Il s'agit de montants compris entre 50.000 et 150.000 euros", ajoute encore Deweeck.

"Mais pour pouvoir avoir droit à cet argent, il s'agit d'abord de créer un consortium avec 3 acteurs étrangers. Une fois ce réseau en place, les startups pourront tenter de solliciter ces subsides et ce, par l'entremise des membres."

Nos partenaires