Ict4me: 40 clients en 2 mois

28/05/09 à 15:00 - Mise à jour à 14:59

Source: Datanews

Oui, vous lisez bien. ict4me, l'enfant spirituel de Koen Blanquart, a exactement deux mois et totalise déjà 40 clients. "Nous avons commencé par prospecter sur notre propre réseau, explique Koen Blanquart, mais nos clients satisfaits ont fait notre publicité un peu trop vite. A cause de cela, nos ventes ont même pris quelque retard." Inutile de vous faire un dessin: les fondateurs d'ict4me ne s'attendaient pas à un tel succès.

Oui, vous lisez bien. ict4me, l'enfant spirituel de Koen Blanquart, a exactement deux mois et totalise déjà 40 clients. "Nous avons commencé par prospecter sur notre propre réseau, explique Koen Blanquart, mais nos clients satisfaits ont fait notre publicité un peu trop vite. A cause de cela, nos ventes ont même pris quelque retard." Inutile de vous faire un dessin: les fondateurs d'ict4me ne s'attendaient pas à un tel succès.

Ict4me propose aux PME des services d'externalisation de l'infrastructure ICT. "Nous ne facturons pas comme la plupart des entreprises, en calculant nos charges et en négociant une marge. Non, nous facturons la 'valeur du service', un prix par utilisateur. Cela nous permet d'économiser. Le client est aussi plus manoeuvrable. Il ne paie que l'infrastructure ICT utilisée." Il s'agit, en quelque sorte, d'un modèle d'infrastructure 'as a service'. En ce qui concerne l'offre de logiciels, des partenariats avec des firmes de logiciels sont envisagés.

"Sur le marché des PME, la simplicité est très importante. Ce qui prime, ce sont les services que vous proposez. Les PME ne s'intéressent pas à la question du 'comment'. J'estime aussi que la qualité qu'exigent déjà depuis un certain temps les clients 'entreprise' doit aussi être proposée aux PME. Les banques n'acceptent plus que le directeur informatique crie à travers la porte: 'A propos, le serveur de mails est en panne pour une petite demi-heure!' Ce genre de mésaventure ne devrait pas non plus arriver dans les PME."

Pour Koen Blanquart, la logique qui se cache derrière l'offre d'ict4me est simple : "En 1980, les entreprises ont remplacé la technicienne de surface par une société de nettoyage, en 1990, elles ont remplacé le comptable par un bureau de comptabilité et en 2000, le responsable du personnel a cédé sa place au secrétariat social. En 2010, ce sera au tour des TIC d'être optimalisées." Une mauvaise nouvelle pour les informaticiens des PME? "Ces dernières n'utilisent généralement pas les informaticiens de manière optimale. Nous pouvons reprendre ces services, y compris, comme c'est souvent le cas, l'informaticien lui-même. Ce dernier ne demande pas mieux. Il peut être plus ambitieux, dispose d'un job plus varié, a davantage de clients, ..."

Deux mois après sa fondation, ict4me emploie déjà 5 personnes. Il pourrait y en avoir une dizaine d'ici la fin de l'année. A cette cadence, l'entreprise pourrait compter 100 clients d'ici la fin de cette année. "Le rythme de croissance dépend aussi de la manière dont nous capitalisons ce succès. Pouvons-nous encore attirer 1 ou 2 parties?" Un tour de table financier est en tout cas prévu pour cet été.

Appellation:ict4me, http://ict4.meSiège: MalinesAnnée de fondation: 2009Effectifs: 5Investissements et/ou subsides:- Capital d'établissement à l'aide de business angels (comme Patrik Vandewalle, Nicolas Collette et Steven Vantongelen)- Tour de table financier à venir

Nos partenaires