Fishing Cactus prend le jeu au sérieux

11/10/12 à 15:13 - Mise à jour à 15:13

Source: Datanews

En quatre ans à peine, la société montoise Fishing Cactus est devenue plus qu'une valeur montante du gaming en Belgique (et en France) avec une trentaine d'employés.

Fishing Cactus prend le jeu au sérieux

En quatre ans à peine, la société montoise Fishing Cactus est devenue plus qu'une valeur montante du gaming en Belgique (et en France) avec une trentaine d'employés.

L'entreprise fondée par quatre 'routards' du jeu vidéo, dont Laurent Grumiaux (désormais directeur commercial de la start-up), développe des jeux vidéo et internet qu'elle commercialise elle-même ou via de grands éditeurs comme Sega, Ubisoft, Microsoft ou Big Ben.

Ces dernières années, Fishing Cactus a ajouté une corde à son arc, en signant quelques beaux projets dans le 'serious gaming', ces jeux à finalité éducative ou informative, notamment pour des centres de formation en Wallonie (Technifutur, etc.).

Tout récemment, Fishing Cactus s'est vu confié la réalisation d'un jeu éducatif, conçu pour les tablettes numériques, en complément de l'exposition Renaissance 2.0 du Mundaneum de Mons.

Les jeux sérieux représentent actuellement entre 30 et 35% du chiffre d'affaires de l'entreprise. Un chiffre d'affaires global par ailleurs généré à l'étranger à hauteur d'environ 70%. L'entreprise vient d'ailleurs de décrocher un award de l'Awex pour son dynamisme à l'exportation.

"Le jeu vidéo ne connaît vraiment pas les frontières. Ce serait dommage de se limiter aux 11 millions de Belges," fait remarquer Laurent Grumiaux, qui met en avant un certain nombre d'atouts sur un marché du jeu hyperconcurrentiel mais en phase de concentration : "Nous sommes experts dans le développement d'interfaces naturelles, basées par exemple sur la reconnaissance des mouvements."

Fishing Cactus a ainsi pu développer des jeux basés sur la plateforme Kinect dans le secteur médical ou du transport. "Notre autre atout est le caractère multiplateforme de notre technologie, fonctionnant autant sur les PC que les tablettes Android ou iPad."

La start-up est occupée à finaliser le lancement de Creatures 4 (www.creatures4-lejeu.fr), un jeu développé en collaboration avec l'éditeur français Big Ben, qui devrait créer un certain buzz dans la gamosphère.

La société, toujours bénéficiaire depuis sa création, s'est récemment recapitalisée pour accélérer son développement, au travers d'une participation de la société K2 du producteur de cinéma Dominique Janne et du fonds d'investissement wallon Start, spécialisé dans les entreprises créatives. Les quatre fondateurs conservent une part majoritaire.

Passeport : www.fishingcactus.com Siège social : Mons
Fondée en: 2008
Effectifs : 29 personnes
Capitaux : plus de 500.000 euros, majoritairement détenus par les quatre fondateurs, participations de K2 et du fonds d'investissement Start.

Nos partenaires