EPIC: de la créativité dans le web wallon

13/09/12 à 17:07 - Mise à jour à 17:07

Source: Datanews

L'agence web liégeoise EPIC joue la carte de la créativit et du du jeu pour se distinguer dans un secteur hétéroclite et encombré. La start-up mise sur les entreprises, de plus en plus nombreuses en Wallonie, qui veulent plus qu'un simple site vitrine.

EPIC: de la créativité dans le web wallon

L'agence web liégeoise EPIC joue la carte de la créativit et du du jeu pour se distinguer dans un secteur hétéroclite et encombré. La start-up mise sur les entreprises, de plus en plus nombreuses en Wallonie, qui veulent plus qu'un simple site vitrine. L'agence numérique EPIC s'est fait connaître ces derniers mois par le jeu Ice Game qu'elle a développé pour le compte Facebook de la désormais célèbre marque belge Ice Watch. Le jeu aurait été joué près de 200.000 fois. La start-up a également démontré son talent créatif à travers le lancement du livre animé pour enfants "Babel, le chat qui voulait devenir roi", sur iPad et Android (www.babeltheking.com). Mais le coeur d'activité de l'entreprise reste la création de sites web et de campagnes sur les réseaux sociaux.

"Nous jouons la carte de la qualité en défendant une approche assez avant-gardiste et pointue. Chacun dans l'entreprise consacre une partie de son temps à des projets de développement et de recherche en interne. C'est ainsi qu'est né le livre interactif Babel mais aussi la boite à rythme Drumlet, développée en Javascript," explique Karim Maaloul, l'un des 3 "pères" d'une société qu'il a cofondée avec deux de ses anciens clients, à savoir Morgan Leidgens (de l'entreprise d'aménagements extérieurs Leidgens) et Benoît Rondeux (de l'entreprise de meubles design Quatuor). Ils sont ensuite rejoints pas un quatrième associé, Hugues Lismonde, et embauchent quatre collaborateurs.

De par son côté avant-gardiste, l'agence compte pas mal de client dans le secteur de la mode ou du design, jusqu'en France, en Italie ou en Autriche, mais aussi des sociétés industrielles de la région, comme la tôlerie Delhez.

"Notre ambition est celle d'une croissance contrôlée, pour employer idéalement une douzaine de personnes. Nous voulons conserver une taille qui nous permette de faire du bon travail. Nous n'avons pas de problème à recruter des jeunes talents de la région et à les former, car le nombre de bons développeurs "senior" qui n'ont pas encore migré vers Bruxelles se réduit."

Côté technos, EPIC "touche un peu à tout", avec un intérêt croissant pour des outils libres encore relativement peu connus comme MongoDB ou Ruby on Rails.

Passeport Nom : EPIC, www.epic.net Siège social : Liège
Année de fondation : 2009
Effectifs : 9 personnes
CA : 340.000 en 2011, objectif 500.000 en 2012
Mode de financement : fonds propres, capital de départ de 24.000 euros

En savoir plus sur:

Nos partenaires